Laissez les fesses de ma camerounaise respirer

Tout ce que Dieu fait est bon!
Tout ce que Dieu fait est bon!

Ah! Mes frères! Quel drôle de pays que celui dans lequel nous vivons. Au commencement étaient les crevettes, les crevettes étaient dans le Wouri, les crevettes attirèrent les portugais. Dieu vit que cela était bon. Ainsi naquit le Cameroun.

Puis on eût les allemands, les anglais et les français. Ils vinrent, ils restèrent et puis partirent (ou presque).

Le diable jaloux, alla murmurer dans l’oreille de notre seigneur: « Seigneur regarde, dans un seul pays, ils ont le kouakoukou, le soya et ils auront Samuel Eto’o, fais quelque chose pour équilibrer les choses! ». C’est ainsi que Dieu après le Grand Berger nous envoya le Roi Lion, il vint et il resta. Mais il ne vint pas seul, au fil des années ou des décennies il s’entoura d’une foule d’anges/démons censés être ses ministres mais dont on ne sait jamais s’ils servent le bien ou le mal. La semaine dernière, on a appris par la très sainte Bible d’Etat, le quotidien Cameroon Tribune que sept anges de notre Roi avaient opéré une sortie médiatique aux frais de la maison de Dieu pour une conférence sur le thème: « Halte à l’indécence vestimentaire chez les jeunes filles », conférence insérée dans le cadre du lancement de la « campagne nationale de lutte contre l’indécence vestimentaire chez les jeunes filles ».

Oh mes bien-aimés! Oh mes brebis! Indécence. Un mot un concept avec lequel je suis d’accord. L’indécence a envahi ce pays. On la retrouve à tous les coins de rue, à tous les carrefours. Car de voir sept ministres de la république se réunir aux frais des deniers du culte, pour parler de mode et de vêtements, voilà l’indécence. Sept ministres parmi ceux dont les postes ministériels sont soit les plus amorphes soit les plus sujets à controverse trouvent néanmoins le temps de nous parler jupes et falbalas.

Alléluia!

Ô Inquisiteurs! Ô protecteurs non mandatés de la morale, laissez-nous tranquille. Sauvez-vous vous mêmes d’abord avant de penser à nous sauver. Sauvez l’éducation nationale de l’indécence de ces taux de réussite au baccalauréat ajustés et réajustés pour faire de nos universités des réceptacles de cancres. Sauvez la culture camerounaise madame la Ministre de la Culture, épargnez à nos yeux l’indécence de ces artistes clochardisés, de ces salles de cinéma inexistantes, de cette politique culturelle invisible. Sauvez la femme camerounaise madame la Ministre de la promotion de la Femme et de la Famille (grande initiatrice de ce sabbat), cette femme qui meurt des suites de violence conjugale dont vous ne parlez pas beaucoup, cette fillette dont les viols incestueux demeurent tabous, cette gamine dont on « repasse » les seins, cette nubile qu’on excise encore dans le Septentrion de notre pays, voilà l’indécence à combattre.

C’est valable pour tous les autres. Pour la soixantaine de ministres de notre pays qui n’arrivent pas à gérer vingt malheureux millions d’habitants.

L’indécence c’est nos quartiers sans électricité. Nos pompes sans eau. Nos hôpitaux/mouroirs.

L’indécence c’est Jean Paul Akono mendiant son salaire et s’éteignant à petit feu dans l’indifférence générale.

L’indécence c’est la route Mvog Mbi-Mvog Atangana Mballa bourbier malodorant que personne ne veut bitumer.

L’indécence c’est Yaoundé qui s’arrête parce qu’un seul homme passe.

L’indécence c’est nos héros oubliés. Le père de notre indépendance, oublié, célébré chaque année par une bande d’irréductibles.

L’indécence c’st notre culture à la rue, nos artistes, talentueux, mais exilés car méconnus chez eux.

L’indécence c’est notre jeunesse qui en troupeau compact frappe aux portes de l’immigration.

L’indécence c’est de voir la population d’éléphants de tout un parc animalier exterminée par des hordes de braconniers étrangers en toute quiétude.

L’indécence c’est notre forêt séculaire pillée. Ces grumes qui ne nous enrichiront jamais et qui s’en vont là bas, chez les autres.

L’indécence c’est nos frontières, poreuses à souhait, nos compatriotes tués, enlevés par la Séléka, sans que les griots locaux daignent en parler.

L’indécence c’est notre sécurité sous-traitée via le colon d’hier, notre économie « APE-isée ».

Contemplez l’indécence de ces milliers de camerounais qui meurent de paludisme dans le septentrion parce qu’on attend que d’autres viennent à coup de millions massacrer un misérable moustique.

Quelle forme d’indécence n’avez-vous pas constaté dans la société camerounaise au point de vous attarder sur la moins visible de toutes?

Laissez la femme camerounaise tranquille. Laissez-la nous montrer ses fesses, ses seins, ses reins, ses cuisses. Elle les a beaux. Encore plus beaux que vos défroques de voleurs, que vos mines de courtisans, vos dégaines hypocrites.

Hypocrisie d’hommes de Dieu concupiscents qui bénissent le démon politicien et crachent les flammes de l’enfer sur la femme qui ose se pointer à l’église en talons.

Hypocrisie du violeur qui prétend qu’il viole parce qu’on l’a tenté.

Hypocrisie de la société qui veut transformer  un être humain en marchandise cessible de génération en génération

Hypocrisie, d’une classe politique qui n’arrive même pas à respecter une politique du genre que personne ne l’a forcé à établir.

Hypocrisie d’une masculinité qui ne s’assume pas. D’un peuple de couilles-molles qui se cache dans le troupeau pour draguer, derrière les convenances sociales pour aimer, derrière des conférences sans objets pour cacher son impuissance face aux vrais problèmes.

Ah mes frères! Moi Florian Ngimbis, quand je marche dans la vallée de Nlongkak, je ne crains pas le soleil qui braise mon crâne, la rareté des taxis ne m’effraie pas car, la vision de toutes ces compatriotes aux cambrures fantastiques  révélées par des jupes et des culottes au ras des fesses me rassure: pour le camerounais que je suis, la vie vaut la peine d’être vécue.

Quand je poireaute dans un taxi surchauffé et que les têtes des cinq occupants se retournent pour contempler la naissance des fesses d’une jolie gazelle qui exhibe son string sur le passage clouté, je me dis: ô seigneur! Regarde comme ils sont beaux les enfants d’un même père.

Alléluia!

Oui, corbeaux inquisiteurs qui voulez nous ramener des siècles en arrière, sachez que les kaba ngondo dont vous voulez affubler nos trésors ne sont pas d’origine africaine. De quel puritanisme vous réclamez-vous? Salem c’était hier!

Si vous voulez faire vos intéressants avec ce concept d’indécence, arrêtez donc tous ces vendeurs de films porno, qui étalent impunément des images obscènes sur les trottoirs de notre centre ville, créez donc une police du pipi qui amendera tous ces pisseurs qui croient que touffe d’herbe et mur riment avec toilettes.

Laissez ma camerounaise tranquille, vous hommes et femmes de peu de foi. Ôtez-nous l’espoir, ôtez-nous la bouffe, laissez les nids de poule se multiplier, pillez les caisses de l’Etat, construisez des châteaux à vos concubines,  mais laissez nous nos visions de corps à moitié nus, prémices d’un paradis à venir. C’est trop demander?

Ne dit-on pas que vox populi vox déi? Faites donc un référendum sur la question! Nous vivons dans un pays où l’espérance de vie dépasse rarement les cinquante ans. Laissez-nous profiter de la vie merde! C’est facile?

Tout ce que Dieu fait est bon. Il a créé ces jolis derrières, ces seins lourds et pointus, ces cuisses interminables, pourquoi les cacher? Pourquoi remettre en cause la Création?

Béni sois-tu Seigneur car, lorsque tu t’es reposé le septième jour, les chinois ont pris le relais et nous ont pondu ces délicieux vêtements qui dévoilent plus qu’ils ne cachent. On leur dit merci.

Je fais un rêve, qu’un jour, les camerounaises de toutes origines, kirdi, beti, bamiléké, bassa, sawa, bamoun, se promèneront ensemble en jeans taille basse, string au vent (ou pas) dans les rues éclairées de Mvog Ada, dans les ruelles goudronnées de Mbog Abang, je rêve de ce jour où elles feront des concours de t-shirt mouillés car il y aura de l’eau dans les robinets d’Efoulan.

Messieurs et dames de l’Inquisition, chers Torquemada, taisez-vous. Le chemin de Damas, celui qui nous mène vers l’émergence en 2035 est long. Laissez-nous l’arpenter dans la joie et la bonne humeur. Laissez-nous nos illusions. Laissez nous notre indécence. Laissez-nous nos lianes camerounaises, habillées ou non.

Et si vous n’avez rien d’intéressant à dire, taisez-vous et faites comme nous, contemplez , ces seins ces fesses, ces cuisses, ces dos si beaux et qui vont, fiers, libres et nus.

Amen!

Sermon de Sango Pasto Florian Ngimbis.

The following two tabs change content below.
Florian Ngimbis
Florian Ngimbis s’est fait remarquer en remportant le Prix du Jeune Ecrivain de langue Française 2008. Ses nouvelles ont été publiées dans plusieurs recueils et revues littéraires. Documentaliste diplômé de l’ESSTIC de Yaoundé, community manager et écrivain, il blogue à ses heures trop souvent perdues. Il vit à Yaoundé au Cameroun. Le blog Kamer Kongossa a été primé en 2012 lors des prestigieux Deutsche Welle Blogs Awards (The Bob’s) dans la catégorie « Meilleur Blog Francophone »
Florian Ngimbis

Derniers articles parFlorian Ngimbis (voir tous)

134 réflexions sur “Laissez les fesses de ma camerounaise respirer

  1. Hum…ça devait plutôt s’intituler « ode à la nudité et l’indécence » lol. Très beau texte, quand on sait que dans ce pays comme tu l’as dit, on préfère se pencher sur les « pseudo » problèmes, pour faire oublier son incompténce à faire son travail et à régler les problèmes existentiels.

  2. Mais ça n’empêche qu’on dénonce ce phénomène qui est dejà très recrudescent. Les filles exagèrent lol, mais en même temps quelqu’un dira que c’est parce qu’on permet aux chinois d’importer les vêtements là ici…mais de là a sortie une loi! je trouve ça excessif…#NaMyOwnOpinion

      1. Ce n’est parce qu’on dit à son camarade qu’il est garçon qu’on n’est plus soi-même garçon. Mon frère tu es un garçon. J’ai beaucoup apprécié cet article. Chapeau à toi!

  3. Là tu t’es surpassé Florian. Bravo, c’est magnifique et tout à la gloire de ton peuple… Une plaidoirie qui dénonce la vérité sans contrefaçons. Un pur descendant (je ne sais pas comment ? ) de Jean-Jacques ROUSSEAU… Encore Bravo et merci.

    1. Surtout pas descendant de Rousseau. Tous ces gens de lumiere en Europe etaient des agents des tenebres en Afrique.
      Il est Florian avec son style inimitable et c’est tres bien ainsi.

      Quant au fond, ma foi c’est encore bien dit. J’allais dire comme d’habitude C’est vrai que le ridicule ne tuant plus dans ce pays, il ne reste plus que des sorties hasardeuses comme celle la, joliment denoncee.
      Va de lavant!.. comme on chantait pour l’autre…

      1. 🙂 à l’époque de ROUSSEAU, l’Afrique était encore bien inconnue pour l’Europe et arrête de voir constamment des dictateurs colonialistes.Les temps on changé… A savoir aussi que tous les libres penseurs grecs et autres qui ont développer notre philosophie d’aujourd’hui et que cela en déplaise n’étaient pas hétéro et pourtant ils pensaient justement…
        Rien n’est parfait en ce monde, et l’histoire nous apprend à ne pas reproduire les erreurs faites; même par l’église en autres; et surtout utliser nos fautes afin de changer nos idées populaires…

  4. Florian ce texte vient de ton âme…
    Sublime diatribe, magnifique plume.
    Comme si le dos, le ventre, les cuisses et les fesses des camerounaises sont la cause intrinsèque de notre enfer paradisiaque…
    PS ton adresse car le camion doit passer livrer tes bières…. Si ta route est praticable bien sur….

      1. Ouais, mon frère,
        Même dans les réactions tu me fais rire?
        Merci pour le texte. C’est du grand art. Il me rappelle le jour où j’ai découvert Valséro et me suis dit : Ce pays n’est donc pas foutu!!!La rédemption viendra

  5. Yes, père! Même celui qui n’est pas d’accord avec toi es contraint d’être d’accord avec ta plume. Un point de vue qui dessert mes convictions, mais quel délicieux dessert littéraire!!!

    1. Tres juste sista.
      Sache que les fesses en l’air ne sont que les consequences de l’incurie d’un systeme… mis a nu sous cette plume.
      Florian fait le lien antre les 2, astucieusement…

  6. Les grands prêtres de la Nation, trois-piècement-costumés, du haut de leurs tours et leurs cimaises clinquants, accompagnés des grandes prêtresses ruchées sur leurs talons aiguilles en tailleurs haut de gamme en soie achetés Rue Visa Longchamp, ont décidé, d’une commune mesure, de punir avec la plus grande ferveur, l’impunité qui « sévit » dans nos villes. Mon ami Florian Ngimbis s’érige (ou)vertement contre cet assaut étatique qui nous privera bientôt de belles images: celles qui nos occupent et animent nos cervelles endolories, quand, étouffés par l’indécence sociopolitique ambiante (la vraie), nous nous en remettons à ces choses qui meublent si bien, notre quotidien. Il nous livre ici, la substance de sa colère! Lisez et faites lire autour de vous! Merci.

  7. Texte extrêmement bien écrit. J’adore l’argumentaire (que les bien-pensants vont certainement contester sur le plan moral) mais ça c’est parce que je suis un hédoniste. En tout cas, si vous avez un blog, je vous suis de suite B-)

  8. Sango Pasto la maison du culte c’est par ou? Je suis une grande disciple de ton evangile. Et celui-ci, comme tous les autres me touche au plus profond de ma foi. J’aimerai te donner la dime que tu connais la pour t’encourager a toujours prêcher avec une telle verve et une telle profondeur. Weee
    Amen! Amen! Amen!

  9. Chers Florian, ca fait klk billets slmt ke je lis de toi mais celui ci est à n’en pas douter le meilleur selon moi. Trop de réels pbs de notre société sont sans traitement et cette bande de vioque ne pensent k’a intervenir sur ceux ki sont les moins importants ou du moins les moins opportuns. L’indécence ici, la vrai, c les sommes renversantes ke cette bande de vauriens finis par détourner,les projets commencés mais ki n’auront aucune fin et pendant ce temps le peuple, et bien IL MEURT!!!!

  10. Mon frère merci beaucoup.
    Du vrai n’importe quoi, il ne parle pas du faite que de nombreux étudiantes ayant composés en toute leurs matières se retrouvent être porter absent dans certaine matière se qui fausse leur résultat. Nous sommes déjà en Décembre te toujours pas de suite après les requêtes déposées. Tout se qui intéresse le gouvernement se sont les fesses et mini.
    MINI CERVEAU a vous même

  11. Bonjour Florian,

    Magnifique texte, j’en ai les larmes aux yeux quand je lis tout ce que tu décris! Oh mon pauvre pays, où va-t-on? quel avenir pour nos enfants!

  12. On peut aussi en débattre autour d’une table avec bien d’autres amis mais surtout sur un sujet plus urgent et important pour le développement de notre pays. la jeunesse souffre bien d’autres problèmes et je pense à mon humble avis que celui évoqué par nos  » Grands Ministres  » n’en n’est pas vraiment un.

    Bravo pour le style!

  13. Florient, pour moi, ceci est le plus beau de tes magifiques textes. Il est marrant, mais surtout veridique et tres profond. On peut y ressentir que ca te viens du plus profond du coeur, et ca m’a atteint, au plus profond du mien.
    Merci Florient, merci

  14. Je me suis tenue au fil de ta métaphore tel une équilibriste en plein dans la pratique de son art. J’ai adoré l’expérience de ta lecture et j’en ai apprécié les émotions, les sensations.

  15. Excellent kongossa, Florian! Vraiment, quel talent!
    Bravo. Oui, sept ministres pour parler chiffons, c’est proprement ridicule.
    Je suis bien d’accord avec ton diagnostic.
    Sinon, la photo en illustration est très intéressante… c’est toi qui l’as prise?

    🙂

  16. Ah la la!! ton texte est un nexialisme dont ils (les sept sages) devraient s’inspirer afin de sortir de cette impasse la tête à peu près haute. Mais dans notre grande sagesse, cette histoire ira jusqu’à très loin dans la bêtise. Jolie formule pour résumer tout ceci en tout cas. Bravo.

  17. Salut!
    Tout d’abord Bravo.
    Tu as une très belle plume. J’espère que ta foi est aussi pure. Parceque avec un talent pareil tu devrais faire de la politique pour essayer de sortir ce pays du pétrin dans lequel nos parents l’ont fourré.
    J’ai adoré ton style, ça fait très longtemps que j’ai pas vu un argumentaire pareil, et crois moi je passe ma vie à discuter, argumenter, contredire pour me parfaire. Mais là ce que tu viens de faire c’est du grand art. Même celui qui n’est pas pour ta cause s’il va au bout du texte, il ne pourra que se convertir. Si les 7 ministres en question lisent ton texte, non seulement ils se sentiront ridicules, mais le pire c’est qu’ils seront tout à fait d’accord avec toi (S’il leur reste un zeste de bonne foi bien sur).
    Continues de precher comme ça, Après que Dieu et les chinois se seront reposés tu prendras la relève.
    http://www.roneldo.k-twin.fr c’est mon blog si t’as aussi soif de lecture.
    Encore du Courage Sango Pasto

  18. La sincérité se dégage de cet écrit. On ne peut rester indifférent à une telle logique, une pareille argumentation, et une telle aisance dans la radioscopie de vos idées. Un exemple inspirateur. Juste une idée: l’émission de 7 milliards de voisins de rfi, a produit la semaine dernière un débat avec un expert qui vient d’écrire sur « la géopolitique des fesses ». C’est très intéressant comme débat.

    1. Les idees perverses? qu’est ce que ca veut dire? Avec tous les problemes que nous avons au cameroun, les soi-disant chaines de television ne sont pas nos problemes les plus immediats excepte pour la morale police bien sur.

      Amen Pasto et le plus triste est que c’est si vrai…………..

  19. L`un des meilleurs bloggeurs du Cameroun…sinon le meilleur. Franchement frérot, je te tire chapeau pour les thèmes, la prose, l`imagerie et surtout la substance de tes écrits… Une fois de plus tu m`a émue et S`il te plait continue a écrire. Bisou et du Courage. Yollande

  20. Kongossa Man, tu es FORT tu comprends hein, tu es FORT…Si seulement ces apotres indécents savaient encore lire, ils devraient se remettre en cause en lisant ce blog.. Mais de se remettre en cause, requiert une probité mentale que nos indécents apôtres n’ont pas. Et Dieu le Père lui même a foutu le camp, abandonné le paradis aux vautours endiablés….. et règne la pagaille.
    Go fo Bifo massa, tu es fort.

  21.  »je rêve de ce jour où elles feront des concours de t-shirt mouillés car il y aura de l’eau dans les robinets d’Efoulan ». You made my day Tks

  22. Florian, je n´avais jamais entendu parler de toi, comme plusieurs génies au Cameroun qu´on ignore, parce qu´on s´attarde sur des futilités, grâce a cet article, j´ai l´immense plaisir de te connaître et suis fière de voir des Camerounais réfléchir ainsi. Ton art littéraire vs théologique m´a fasciné je rêve écrire un jour mais en sortant de l´ordinaire comme tu l´as fait, style linguistique hyper ingénieux. Et parfois comme tu le dis si bien, les problèmes qui touchent le camerounais au plus profond de l´être ne sont pas abordés, à notre siècle des gens meurent encore de paludisme, faute de négligence médicale, manque d´un système accessible d´assurance maladie, et je ne sais quoi encore!!! mais ces mêmes personnes qui s´asseyent pour parler d´ »INDECENDE » si scrutés proprement ont déjà été auteurs de « DECADENCE ». C´est pas pour autant qu´il faut encourager notre exposition corporelle féminine, mais c´est pas des sujets si clés que cela au Cameroun à l´heure actuelle, revoir par exemple juste comment les infirmmières recoivent les patients dans les différents hôpitaux du Cameroun, d´une manière aussi arrogante, pareil dans les bureaux et même ces fameux ministères, Les employés de l ´ »ETAT » aiment bien se servir que de servir, ou encore mieux, jouer au Bienfaiteur lorsqu´un service es rendu, qui fait en sorte partie de son « job description » Unbelievable!! J´ai enseigné dans des coins du Cameroun, et il y en a en grand nombre, où des parents font du troc comme pendant la traite négrière pour payer la scolarité de leurs enfants, et d´autres qui ne peuvent même pas se permettre d´aller à l´école primaire, et viennent se tenir aux fenêtres des classes pour voir à quoi ressemble une salle de classe et ce qui s´y passe. Seigneur nous avons besoin de ton intervention pour inspirer plus de camerounais, car tout ne vient pas que du gouvernement mais aussi de nous, si nous contribuons tous en masse pour le developpement de notre pays, le gouvernement ajusterait sa manière d´instaurer des lois pas trop utiles, car des lois on peut en faire du matin au soir …. Florian je te dis Kudos… einfach Klasse!!! je te réitère mes respects! Merci

  23. Lavés, séchés, pliés, repassés et rangés. Au placard. Ça fait du bien un peu de propreté. Merci Florian (je me permets de te tutoyer).

    Bon…

    Pour pouvoir diriger une nation jeune (comme l’ont été toutes les nations), il faut:
    – Avoir un coeur d’oeur
    – Avoir un mental d’acier
    – Avoir l’esprit de l’eau et du cristal
    – Et avoir la puissance du feu

    Le coeur d’or, c’est ce le fait d’aimer les gens, d’aimer le peuple, de souffrir dans sa chair de la souffrance de n’importe lequel des siens, c’est-à dire de n’importe lequel de ses concitoyens.
    – Accordons-leur le bénéfice du doute: voyons qu’ils ont un coeur d’oeur, mais qu’il leur manque tout ce qui suit…

    Le mental d’acier, c’est le fait d’être impénétrable, incorruptible, irréductible.
    Pour ça il faut d’abord n’être attaché à rien, à vraiment rien du tout, être prêt à tout perdre du jour au lendemain si il le faut, tant que l’on ne se perd pas soi-même.
    – « Ils » sont attachés à leur confort, à leur statut, au pouvoir, à un chef ou un autre… à tout ça, et/ou à plus… donc pour ça ils sont pénétrables, corruptibles, réductibles…

    L’esprit de l’eau, c’est celui qui permet d’être/d’aller, de passer partout, de tout voir, de tout savoir… c’est celui qui permet de rester au contact avec les réalités et avec le monde tel qu’il est pour pouvoir toujours savoir agir…
    – « Ils » sont faits d’argile… et donc ils ne supportent pas la pluie qui les désagrègerait… d’où leurs parapluies de gardes, de limousines, de palais, de comptes en banque survitaminés… et pour çà, ils n’ont tout simplement pas (plus?) la capacité de savoir agir…

    L’esprit du cristal c’est celui qui permet la clarté, la lucidité et même la clairvoyance… c’est celui qui permet de connaître le monde, de toujours savoir comment il fonctionne, de toujours le comprendre, pour toujours savoir comment y agir efficacement…
    – Cachés sous leurs parapluies, ils ne peuvent pas permettre à l’eau de les mouiller, de régulièrement leur nettoyer la tête pour vraiment toujours voir, savoir et comprendre… l’impact, l’utilité et la puissance des technologies de l’information, par exemple, entre autres, et de comment elles peuvent servir le développement social et économique d’un pays…

    La puissance du feu, c’est l’élément dont on peut encore se passer, dont on a pas forcément besoin pour diriger une nation jeune, l’élément qui peut être remplacé par l’Intelligence (avec un grand I).
    Si on l’a, c’est l’élément qui permet par sa parole et sa présence, même au travers de l’outil médiatique, de brûler dans les consciences les atavismes et les anachronismes nuisibles à la marche en avant de la nation.
    – Est-il besoin de signaler leur terrible et total manque de puissance?

    Maintenant, tout ceci étant dit, l’Epervier est le signe qu’ « ils » sont malades, et qu’au moins ils le savent. Et donc ils se battent comme ils peuvent pour guérir avant de devoir sinon, mourir. Mais ils se sont enfermés dans le système qu’ils ont incompétemment, inconsciemment ou pire laissé se mettre en place… tellement bien qu’ils n’ont plus aucune porte de sortie, qu’ils sont condamnés à continuer à s’agiter comme des araignées perdues dans leurs propres toiles, jusqu’à ce que leur pouvoir se soit suffisamment effrité pour être remplacé par celui du peuple, au travers de ses syndicats de travailleurs, de ses organisations économiques, sociales, paysannes, agricoles, de ses collectivités locales…

    Comprenons-les, comprenons qu’ils sont dépassés tout simplement. Qu’ils font partie d’une génération de dirigeants africains qui étaient dépassés par la tâche qu’ils avaient devant eux avant même de l’avoir prise. Et donc remercions-les pour la paix et pour le fait de rester raisonnables, au mois, et même plus, d’accompagner la transition.

    Et qui sait? Espérons l’émergence (oui, oui…) de plus de personnalités comme Mr Ntonè Ntonè, qui ne bavardent pas, qui ne moralisent pas, qui mettent leurs bottes pour aller au marché de Ndokoti voir les gens, et donc qui travaillent, tout simplement.

    Voilà.

  24. Bien dit. Je salue ta plume. Peut-être la lutte contre les DVD, VCD et autres D est le début d’une lutte contre les autres indécences que tu cites Fabien. Il faut bien qu’il y ait un début à toute chose. Ce qui est sûre et certain et qui mérite qu’on y fasse de la recherche, c’est qu’au Cameroun nous sommes passer maîtres dans l’art de savoir faire diversion. Et pourquoi? Les vrais problèmes ne sont jamais mis sous les projecteurs.

    Strasser.

  25. Te lire me donne presqu’envie de « laisser mes fesses respirer » lol! Tout à fait d’accord sur la futilité de leur action, ces Ms et dames bien pensant devraient davantage se pencher sur la qualité du système éducatif, la précarité, l’insalubrité de nos villes, les enfants de la rue! Alors oui à la police du pipi, du porno,…

  26. aie oooooooooooooooh florian tu m’as tué!!!! « creer une police de pipi » c’est la partie la qui m’a fait eclater de rire……wouèèèèèèèèèh mon frere! tu es trop fort……tu bois quoi???

  27.  »Béni sois-tu Seigneur car, lorsque tu t’es reposé le septième jour, les chinois ont pris le relais et nous ont pondu ces délicieux vêtements qui dévoilent plus qu’ils ne cachent. On leur dit merci »

  28. Cher Florian (jeune frère de Pipo), il me plaît enfin aujourd’hui de te témoigner toute mon admiration car comme je l’ai toujours dit à Pipo, tu es « un crack »!
    Maintenant, j’espère que personne ici n’est étonné de l’indécence des actions que posent nos gouvernants au quotidien car c’est l’échec de tout un système et pas seulement le leur.Tenez ce sont tous des gars qui sont portés (ou promus selon le cas) à des postes de responsabilité sans visibilité sur le processus qui a conduit à leur choix.Et quand on y rajoute les us et pratiques de leurs cercles (vicieux) il est aisé de faire le lien avec toutes leurs dérives.
    Florian s’érige en un opposant (pas à la « Pa John hein!) mais un vrai et à sa façon : LE GARS DENONCE! Il ne fait que ça!D’aucuns diront qu’il y a aussi des gars comme CAE qui écument les médias tous les jours mais lui il est franc et sincère et nous fait marrer en même le tout dans un style sans nulle autre pareil.Donc arrêtons de le comparer à Rousseau ou je ne sais quel autre « leucoderme ».Il est lui, il est Florian Ngimbis pétri d’un talent « incommensurable » comme il y en a beaucoup au pays mais hélas avec les gouvernants qu’on a…
    Chapeau bas THE Artist!

  29. Il parait que la castel c’est pr le musiciens, et Serviola le vin des CERVEAUX!
    t’es pas un musicien, mais un cerveau on livre le camions de serviola là où?
    Chapeau pour ta belle plume! je kiffe

  30. BRAVO!!! Tu as tout dit même comme je n’ai pas tout lu.Est-ce qu’on a besoin de créer une campagne contre une histoire pour laquelle il existe une loi…L’atteinte à la pudeur est si je ne me trompe pas réprimandée par le législateur camerounais,pourquoi revenir dessus alors que nous avons des PB plus graves comme ceux que t’as cité là…Encore BRAVO!!!

  31. Je suis agréablement surprise par ce style si particulier! Heureuse de te connaitre tous comme les autres. Quelle diatribe que celle-là!!!! Très belle plume en effet. Ce pays, Notre pays….que dire! la honte, le ridicule ne sont point camerounais aujourd’hui. Et dis-moi, le deniers de culte se donnent où?
    Bravo à toi!!!!

  32. Quelle verve ! quelle justesse ! quel regard acéré ! Quel humour ! quelle poésie aussi ! Quel florilège d’émotions nous saisit ligne après ligne…Le verbe sous toutes ses formes pour la vérité ! Tous ces ingrédients qui ont fait de moi une lectrice définitivement captivée par votre plume ! Chaque lecture de vos chroniques me ramène dans ce Cameroun que j’aime tant. Bravo Florian ! Une fan française

  33. Sango Pasto Ngrimbiste (en langage du Mboa magicien), oups Nguimbis Florian, votre sermon est des plus érudits, il est de près comparable à celui sur la montagne. Quoi de plus distrayant qu’un regard hagard qui contemple un morceau de chair égaré dans les miasmes faméliques d’une journée caniculaire… d’une équation BBH (beignet bouillie haricot) quotidienne insoluble ? D’un traumatisme d’une cuillère dans une tasse du voisin en admiration de sa 10ème Prado, Bugatti, Mercedez… Mon frère que Dieu te bénisse, et qu’ils nous laissent à notre indécence ces gens qui n’ont de décence que des concepts à la C… Enough is enough ! y’en a marre!

  34. Preach !!
    Encore merci pour ce billet et pour toute l’oeuvre en général. Toujours le juste ton.
    Le thème de leur « fameuse conférence » aurait du être « Halte à l’indécence intellectuelle (?) ».
    Ces « brillants » personnages sont l’illustration du dicton « Les défauts sont semblables à une colline, vous escaladez les vôtres et de là vous ne voyez que ceux des autres ».
    Si ils mettaient la même énergie pour chercher des solutions aux VRAIS maux qui nous minent, peut-être que……

  35. Florian, Il m’a fallu parcourir près d’un kilomètre le long de ton mur pour enfin trouver un espace libre où je puisse pisser en toute quiétude ce commentaire. Les dirigeants de mon bled sont tellement zinzins qu’ils croient toujours avoir une longueur d’avance sur le peuple.
    Quelle est l’opportunité de cette sortie tous azimut sur la question de l’indécence entre guillemets? est-ce seulement aujourd’hui que nos jolies nanas tous ages confondus répondent favorablement à l’appel de la mode? je pense que non! ce phénomène s’est toujours observé à toutes les époques.
    Le problème est qu’aujourd’hui, la nudité constitue une arme de revendication ( feimenes). consciemment ou inconsciemment, nos jeunes sœurs affirment leur personnalité et leur force de caractère à travers leur habillement. Croyez-moi, il faut avoir du cran pour pouvoir sortir de chez soi et se pavaner à moitié nue.
    IL ne s’agit donc pas dl’indécence parce que de nos jours, même le plus fervent des moines trouve du plaisir à contempler ces jeunes dames qu’on a de la peine à distinguer des œuvres d’art de part leur mise.
    Ces jeunes filles étant donc de potentiels trouble-fêtes, il est question pour le système de les tenir en laisse en les enfermant dans le cocon de la timidité.
    je saisit d’ailleurs la tribune pour exhorter ces exemples de la béatitude divine à mieux canaliser leur audace!!!!

  36. Ah ça c’est mon president! Il faudrait qu’ ils lisent tous cet article alors peut être ils veront leur connerie en face. On a beaucoup plus de problèmes que ça à gerer dans ce pays.

  37. Mon jeune frère, je me croyais seul dans cette vallée sombre et étroite de la dénonciation des incongruités de certains commis de l’Etat.
    Hier nos grands-parents marchaient nus sans avoir autant de maladies sur les fesses que nous aujourd’hui; le reproche serait-il à l’existance des fesses nues ou vêtues, ou bien aux REGARDS INDéCENTS posés sur les fesses par des ministres qui auraient mieux à faire?
    La prochaine mesure qui sera prise dans les semaines qui suivent portera certainement sur les femmes qui ont les grosses fesses ou les gros seins, bref l’exécutif soumettra à l’approbation et l’adoption par les deux chambres parlementaires, un projet de loi portant sur « LES DIMENSIONS LEGALES DES FESSES ET DES SEINS DES FEMMES HABITANTS LE TERRITOIRE CAMEROUNAIS ». Ainsi les hommes, comme ce sont eux seuls qui travaillent, seront moins distrait , moins fatigués et moins malades, et pourront ainsi travailler pour assurer l’émergence à l’horizon 2035.
    Florian Ngimbis, tu as parlé, mais comme un bon médicament et un grand poison ont une même fonction:tuer la maladie ou le malade, cette parole ne retournera pas auTOUT PUISSANT qui t’a inspiré sans effet
    Que le Seigneur te bénisse d’avantage

    1. Non leelipop aucun de nos débiles dirigeants ne reconnaitra ses torts… Ils ne sont occupé qu’à deux choses: Bétonner leur siège pour pas qu’il se dérobe et emplir leur poche avec l’argent des citoyens… !

  38. Florian,
    All I could say was « Amen!! »
    Keep on preaching Pasto, this is truly a pure Florian’s gospel. I wish more Cameroonians in the markets, churches, streets, etc of our national triangle could read you.
    It is always a pleasure to digest your writings.
    Thank you Florian

  39. Tres beau texte mon frère, je ne sais pas où tu vas chercher ce mordant mais c’est sure que c’est pas la porte à coté. C’est tellement lumineux la facon dont tu exposes ici les insuffisances de notre gouvernement.j’avoue que moi aussi je reste difficilement de mabre devant une jolie chute de rein moullée dans un taille basse bien moullant mais il n’en demeure pas moins que ce phénomène ne devrait pas être la peinture qui décore nos rues, pour nous et pour elles même, nos soeurs, filles et même nos mères tu t’imagines?… pour les amateurs inconditionnels de ces spectacles comme toi et moi, prennons rendez vous dans les boites de nuit et autres clip video d’artistes en panne d’inspiration.

  40. Suis toute émue de te lire. Tu es si profond dans tes écrits. tout est dit.
    Bravo et félicitation.
    j’ai été tellement touchée que j’ai pas hésité à partager ta publication sur ma page Facebook.

  41. Je dois dire que je me suis régalée en lisant ce texte ! Le seul hic c’est que je trouve que le titre n’est pas à la hauteur de l’article et c’est dommage parce qu’à première vue, on ne va pas forcément l’ouvrir parce que seul le titre apparait des les liens qui tournent sur les réseaux sociaux. Pourtant, le texte est beaucoup plus intelligent et profond qu’il n’y parait de prime abord.
    En tout cas bravo pour ce chef d’œuvre !!!
    N.

  42. Bien mon cher,
    Belle lettre face aux apprentis sorciers qui veulent nous envoyer dans les sissongos alors que les vrais pb nous bolè ici dehors.
    Le jours où ces même prêtres vont s’asseoir devant canal vamoulké (ex canal mendo ze) pour parler du pb d’eau potable à ydé et dla…peut être que je commencerai à les prendre au sérieux…
    Bien écrit man, c’est un vrai billet comme un vrai gars du kwatt peut le faire quand il sait que sa castle l’attends…RDV tout à l’heure pour se rincer le gosier et les yeux…Amen

  43. Tu as bien parlé mon frère. Ces gens là laissent les vrais problèmes des camerounais pour s’attaquer à de faux problèmes. En vérité, est ce qu’eux même ils croient à ce qu’ils disent???

  44. Nous n’irons pas nous asseoir a l’arriere du bus et laisser les autres conduire nos vies, nous ne cederons pas notre siege parce que leur canape ne leur suffit plus… L’amorce de l’atteinte aux libertes commence toujours ainsi. Florian merci pour cette ode a la liberte, cette satire a l’hypocrisie, a l’incompetence et a l’ignorance.

  45. félicitations Florien le style, la rhyme, la sementique et le fond, c’est admirable, je vais ajouter quelque chose
    en effet, nos gouvernants ont oublié d’où is viennent? ils ont oublié et permetez moi de rappeller que l’Afrique est nudiste, si les civilisations ocidentales sont venues montrer à l’africain comment s’habiller,il va sans dire que ces vêtement qu’on dit indécent ne sont pas fabriqués ici chez nous,
    et puis quel est le code vestimentaire au cameroun, je voudrais savoir; quel vêtement est interdit par la lois camerounaise, comment définit-on un habillement indécent, est ce parce qu’on voit les seins, les fesses, le ventre ou les cuisses?
    je disais tantôt que l’Afrique est nudiste, comment allez vous expliquer aux femmes pygmées qu’elles sont mal habillées parce qu’elles marchent les seins nues et exposés, comment expliquer votre indecence aux jeunes filles de l’extreme nord qui paradent à secouer les seins nues et en détachant les pagnes,
    je trouve cette conference ministeriel sans objet et la campagne incitatative à la violence envers les femmes et c’est là le problème, c’est une mesure visant à installer l’insécurité géneralisée des femmes en génerale et des jeunes filles en particulier, d’abord puisqu’il n’existe pas de code vestimentaire au Cameroune et que l’indécence l’est aux yeux de celui qui voit et qui pense que ça l’est, les filles seront agressées à tout bout de chemin par les prédateurs de l’indécence subitement reveillés par les MINISTRES,
    il faut ajouter qu’au Cameroun la mode des dvd, cd et vcd était déjà acceptée validée et tolerée, la preuve les scènes d’agressions publiques sont quasi inexistantes que ce soit en ville ou dans les villages, au point où ce sont les parents qui encouagent et en offrent à leurs enfants, voilà les gens quisont censés protéger les masses vulnérables quest le genre feminin les jetter en pature aux loups, tout ceci à cause du manque d’imagination et de l’oisiveté gouvernementale;

    1. mieux c’est dans ces familles dites aisée que l’on trouve ce genre d’habillement. Pire, c’est dans ces familles que l’on a souvent entendu des cas d’incestes!

    2. Lorsque les ministres regardent les seins des jeunes toupouri qui dansent la danse traditionnelle duu choix du conjoint il ne se plaignent pas Hein Pere!!!!!!

  46. Excellent Florian, Excellent. 100 commentaires en 03 jours, ensuite on dira que les camerounais ne s’intéressent pas à l’écrit. La prochaine fois que je t’aperçois au ccf je serais content d’offrir une bière pour pouvoir serrer la main qui écrit ça.

  47. Une plume très fine mais très directe ; c’est à féliciter. Tout de même, il faut avouer que les photos que tu nous présente sont trop dures. Si c’est ce que le ministres veulent combattre, je suis de tout cœur avec eux.

    1. kitte en route! tu veux voir des photos dures? va voir les femmes mourir d’accouchement par absence de soin! viens voir coet je bois l’eau du puits avec mes enfants,as tu déja été a ngaoundéré par route? tu vois tout le long des enfants atteint de kwashokor avec leur gros ventre lisse ki te saluent? Vraiment kitte en route!!! avec tout ton coeur!

  48. Caaa Nguimbis mon bo! t’a encore frappé! Bien d’accord ca donne envie de faire un défilé en DVD mais je trouve pas mon pan ca fait 3 jours qu’il y’a pas le courant a Minkan dans mon secteur! J’aimerai bien ke des anges se mobilise prke nous aussi on ai le courant dans tout le pays!

  49. cette conférence n’a été qu’une énième stratégie utilisée par notre « cher » gouvernement pour nous endormir l’esprit: parler d’un sujet ô combien subsidiaire pour nous empêcher de penser à ce qui est essentiel. il n’y a qu’à voir les vox pop..!
    de plus trouver un mari c’est tellement difficile que tous les moyens sont bons pour y arriver, y compris de marcher à moitié dévêtue lol!

  50. Ce texte est un chef-d’oeuvre. Et l’analogie avec l’église est nikel. J’adore. Chapeau bas, Florian. Tu es comme le vin, tu te bonifies avec le temps…

  51. Ça c’est du billet Florian!! Tu as tout dit. On vit dans un pays qui marche sur la tête.
    Avec tous les problèmes du Cameroun, 7 ministres se réunissent pour lutter soi disant contre l’indécence des filles?!!
    Merci encore pour ce bon moment.
    Big up à toi mon frère!

  52. Bonjour Florian,description réaliste ,si les hommes ont la volonté de mettre le Cameroun en grande beauté en se redressant tous les coudes pour faire un pays majeur ,pour la liberté ,la modernité,pour que la vie de chacun devienne un vrai idéal de bonheur de vivre et d’aimer.

  53. Salut florian,

    ça fait un moment que je te lis et là
    je suis mort de rire.Tu écris exactement
    comme j’aurais souhaité le faire.
    Vivement que « nos dirigeants » le lise.

    Bonne continuations!

    1. Très bien dis; si seulement ces dirigeants pouvaient se pencher sur les vrais problèmes qui détruisent notre jeunesse.au lieu de faire des débats inutiles
      Coup de chapeau Florian

  54. Alice au pays des merveilles :
    Son stylo (stylisé car c’est un clavier maintenant) est une flèche ! On l’adore ce Florian à la plume infaillible qui fait souvent mouche. Encore une fois sa sensibilité mets sous vos yeux ce qui ne frappe plus personne tellement votre monde est absurde depuis si longtemps que tout le monde c’est habitué a n’importe quoi. Certainement par ce que Florian a pu passer de l’autre coté du miroir et s’extraire de l’hypnose collective qui frappe tous les Camerounais qui ne sont jamais sortis de chez eux. Hypnose confortée par la majorité de ceux qui sont sortis dans le vrai monde et qui ne veulent surtout pas que le peuple sorte du coma. Ce qui laisse le champ libre aux pourfendeurs de moulins comme celui qui met Rousseau au pilori pour cause de décolonisation mal digéré. Encore bravo mais attention le petit Ngimbis se radicalise, il accumule les ennemis! Il pourrait se mettre à l’abri comme tant d’autres moins talentueux mais je pense qu’il ne renoncera pas facilement à l’art de vivre sous le soleil de Wonderland Yaoundé! Prudence je ne voudrais pas qu’il soit squeezé « accidentellement » par un grumier avant le Pulitzer !

  55. hein père , tu mets l’huile sur le feu qui existe déjà: déstructuration du tissu social (par la désintégration de la cellule familiale ou la perversion de cette dernière) ce qui entraine l’avènement d’individus foncièrement égoïstes ,schizophrènes,malades à toutes les strates de la société( de l’administration »les haute sphères » à l’individu lamda).Je suis d’accord avec toi sur le fait de s’attaquer réellement aux problèmes de la jeunesse camerounaises depuis et non de faire un travail de surface bricolé;il faut rentrer à la base, le noyau de toute nation sur terre « la famille »:la majorité des familles camerounaises ont des problèmes, maque de repères aussi bien des parents que des enfants.Il est urgent que l’on se retrouve;mais chapeau à toi pour ta prose.

  56. The white (Western) man came to Africa to still and loot our resources, we are unable and are still unable to stop the exploitation, which leaves our lands and people into abject poverty in the eyes of the whole world. The white man came again and sold us immorality and loss of values, self-respect, we quickly bought into indecency, decaying life style which does not look like anything our cultures are about, we are gobbling the thing. The white man is smart, letting is feed into TRASH while they continue to loot our resources, and keep our people in jungle ghettoes. I will let you conclude what needs to be done…. Africans, stop copying JUNK from white people, embrace your own cultures, protect your resources, be WHO you are, not what the white trash world wants to feed into you. I personally do not want to see the naked behind of a woman or a man, cause I know what comes out from there, yuck yuck yuck 🙁

  57. Le tour ci tu t’es surpassé. Je te lis depuis un bon bout de temps mais tu as exprimé tout ce qui nous tue dans ce pays et dans des termes dignes d’un best seller… Que faire ? nous de la diaspora qui voulons rentrer on ne sait par quel bout prendre le ce pays.

  58. J’aime beaucoup « L’indécence c’est de voir la population d’éléphants de tout un parc animalier exterminée par des hordes de braconniers étrangers en toute quiétude…
    L’indécence c’est notre forêt séculaire pillée. Ces grumes qui ne nous enrichiront jamais et qui s’en vont là bas, chez les autres. »

    Très belle dégustation pour ma part Florian. Bon travail! Ils n’ont rien à faire là-bas à Etoudi! Le jour où on se rencontrera tu auras un casier de castel bien tapé accompagné de soyas.

  59. Tu es un Maestro mon frère Ngimbis. Je pense que c’est pas dos et seins nus qui est indécence, c’est la manière dont nous pensons aujourd’hui qui est indécent. Nos tribus à l’origine, hommes comme femmes marchaient fesses, seins et zizi au vent, dans une société où les mentalités étaient curieusement moins polluées qu’aujourd’hui.

    Florian vent ce texte à un musicien comme Longue Longue, je t’assure que ça ferrait un tube qui cartonne.

  60. Le pays ne peut jamais finir.
    La vue de ces fesses bombues, de ces cuisses bombées me faisait toujours dire : « Le Cameroun ne peut jamais finir, ne finira jamais. »
    Tant qu’il y aura des fesses à contempler sur lesquels prendre son pied…

    Très beau texte.
    Je retiens :
    « la vision de toutes ces compatriotes aux cambrures fantastiques révélées par des jupes et des culottes au ras des fesses me rassure: pour le camerounais que je suis, la vie vaut la peine d’être vécue. »

    Bravo Florian, je viens de découvrir ton blog et il est extra…

  61. j’aime beaucoup les filles africaines , en jean tailles basse , en te shirt court montrant ses bassin et portant la baya Multi couleur
    J’adore……j’adore….j’adore ,,,
    je suis un fou des africaines !!!!!

  62. Florian,
    Thanks for the sharpness of your « pen ». Your stlye is captivating. You treat a serious topic with commonplace metaphors and ironies that when interpreted can (almost all the time) fetch out tears . As you rightly said, most of the so-called ministers waste their time maybe due to incomptence trying to do but that which will make Cameroon, the country of « Zero Ambitions ».
    For beginnam for today, all ngomna must lewa Chapta for Sango Pasto Florian Nguimbis.
    Chapta One……
    Bravo mon petit. Faut jamais penser a arreter de faire parler ton clavier…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *