Je suis camerounais, je regarde les matchs sur la CRTV

logocrtvIl m’a fallu laisser passer un peu de temps pour pouvoir écrire ce billet. La vengeance dit-on est un plat qui se mange froid,

Oui c’est d’une vengeance dont il est question. Pas contre un homme, ni une liane, mais toute une institution: la CRTV Ciartivi, la Cameroon Radio Television, la chaîne publique nationale du Cameroun, Royaume des Crevettes.

Il y a quelques semaines le peuple camerounais a vécu le match Cameroun vs Libye comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde. Des amis m’ont proposé d’aller au stade. Mais vous savez, Mfandena c’est bien à l’entrée, mais c’est chaotique à la sortie. En outre, j’ai rarement (pour ne dire jamais) vu un stade où on vend de l’alcool fort pendant le match, où on fume de l’herbe au vu et au su de la police et où les gens s’asseyent partout au point de boucher les issues de secours. C’est cool question ambiance, mais je suis certain qu’un jour ça va mal finir. Bon, je laisse mon pessimisme au placard.

Donc, ce jour là hein? Je suis allé regarder le match dans mon bar que vous connaissez déjà, celui où il m’arrive plein d’histoires là. Si la plupart de mes compatriotes ont focalisé sur Eto’o et son vrai faux départ, sur le score ou le type qui a déboulé sur la pelouse, moi j’ai été horrifié par la qualité de la retransmission.

Sérieusement hein?

A la fin des années 80 on a eu une chaîne nationale. J’étais gosse, mais je me souviens des premières images. La venue du pape Jean Paul II en 1985 … Le salon de mes parents plein de têtes crépues scotchées devant le tube cathodique. Puis les années 90. Les feuilletons et séries TV, l’Orphelin, Beverly Hills, Silence on joue, Bertha la Folle, Japhet et Ginette, L’étoile de Noudi, la télévision était magique.

Puis on dirait que quelque chose s’est cassé. On est entré dans une phase de répétition, dans une espèce de marasme, qui se cachait mal. « Expression directe des partis politiques », les clips et odes à la gloire du Roi ou de la Reine, les documentaires animaliers mille fois rediffusés, « Délire » avec la même tête depuis des lustres, mais surtout les matches.

Sérieux il faut regarder un match à la Ciartivi pour comprendre où en est cette maison.

Un match à la Ciartivi, c’est d’abord l’avant-match.

Avant le match on a ces clips à la gloire des Lions, dégoulinants de vert-rouge-jaune et qui sont diffusés sur notre chaîne-mère durant des heures. Vive les Lions! Allez les Lions! Des illuminés? Non. Qu’on se qualifie, et vous verrez ces perroquets dans la délégation « culturelle » qui accompagne les Lions à grands frais.

Un match à la Ciartivi, c’est la guerre du style.

Oui il faut du style pour choisir ce mobilier hideux, ces panneaux en carton pâte ou contreplaqué, horriblement peints de fresques dont même un cimetière ne voudrait pas, ces fleurs tellement artificielles que ça se voit, ces… bref.

Regarder un match à la Ciartivi, c’est être vigilant. C’est savoir en clignant des yeux qu’on aura loupé l’action (jamais attendre l’hypothétique ralenti). Du coup, il faut rester concentré, comme au stade, car au stade non plus il n’y a pas d’écran donc, pas de ralenti.

Regarder un match à la CRTV, c’est écouter le kongossa des journalistes.

Studio : On nous annonce que les deux équipes sont en phase d’échauffement sur la pelouse.

Mais pourquoi nous on n’y va pas, pourquoi on n’a pas d’images de cet échauffement, juste ton kongossa hein M. le Journaliste?

Parce que…

Sur l’écran c’est la pub, la régionale d’Epargne, avec sa colombe qui ressemble à tout sauf à une colombe.

Un match sur la CRTV, c’est la célébration du bilinguisme

Un match sur la Ciartivi, c’est le journaliste anglophone qui veut argumenter, mais constate que le bilinguisme camerounais ne concerne que les documents administratifs et qui du coup se lance dans un argumentaire en français : Eto’o, s’il marque la but c’est bien pour Camarone non ?

Un match sur la Ciartivi, c’est presque des chiffres

Le match à la Ciartivi, c’est l’absence de statistiques, du coup, nos chers journalistes ont trouvé un palliatif, les adverbes : Eto’o a touché beaucoup de ballons et des néoglogismes : la pleinitude du stade montre qu’environ 40 000 Camerounais ont fait le déplacement.

Regarder un match à la Ciartivi, c’est se retrouver en pleine tour de Babel visuelle

C’est une aventure humaine, un Koh Lanta cathodique où on a besoin de son voisin pour vivre la rencontre jusqu’au bout.

Gars! Le Libyen qui qui a pris le carton jaune-là c’est qui?

Je ne sais pas. Lui il sait peut être.

Mbom! le joueur qui a pris le carton-là c’est qui.

Attends! mon voisin qui est allé pisser le connaît il va nous dire.

C’est d’ailleurs l’un des espaces d’expression de la cohésion et de l’esprit de consensus démocratique de notre pays.

Journaliste : Attention les Camerounais sur le ballon (un joueur, un peuple) il frappe, hou là là! Il s’en est fallu de peu.

La foule devant l’écran : qui a tiré? Makoun? Non, Makoun a un gros short. Eto’o? Non, Eto’o a de grandes oreilles. Bon, c’est Idrissou, c’est lui qui court comme cheval là.

Tout le monde : oui c’est Idrissou.

Lors  du dernier match de nos Lions, on aurait dit que le plan d’ensemble était fait par un vidéaste, un amateur tout bonnement assis dans les tribune. Ballon où es-tu? Me voici! Sérieusement, c’est le personnel qualifié qui fait défaut ou c’est le matériel?

Et puis mi-temps. L’oiseau bizarre de la Régionale revient faire sa pub, puis on a les vendeurs de motos tueuses chinoises qui s’en mêlent, puis Tagne et Big Mop et la clique des établissements de transfert d’argent qu’on n’a pas…

Puis le laid plateau.

Et là on a, comme d’habitude, les consultants. Les sabitou du football, généralement d’accord sur tout, surtout sur la marque de la bière qu’ils vont avaler ensemble à l’issue du match et enfin, l’inévitable responsable de la communication, ou du desk marketing machin je ne sais quoi chez Orange, qui va se croire obligé de jouer au marabout en nous disant que les Lions vont gagner parce que Orange les soutient, sans oublier de rappeler, qu’il y a des parapluies chinois et des cartes de communication à gagner à l’issue de la tombola. Il va nous achever en répétant le tout dans un anglais forestier, bah oui! le Cameroun est bilingue, mais il faut le dire dans les deux langues.

Retour au stade omnisports Ahmadou Ahidjo! Sauf, que plantage… l’écran reste figé sur le front luisant de sueur du journaliste. Pour ne pas transpirer de honte, ce dernier rappelle la pub avec la phrase de passe à deux variantes : « Quelques soucis techniques avec le stade, nous allons prendre une page de pub ou le vieillot, l’homme a créé la machine, mais la machine a toujours fini par le trahir…. Beurk!!!.  ou encore le On a perdu le satellite .. » (vous en aviez un d’abord?). La pub invoquée, on assiste derechef à un tour cathodique de l’oiseau désarticulé de la Régionale et hop! Sans prévenir nous revoici à Mfandena.

Le match devient intéressant quand à dix minutes de la fin, les Lions ne parviennent toujours pas à faire la différence ou pire, sont menés. Des trémolos dans la voix, au bord des larmes, le journaliste va se lancer dans un discours patriotique façon Chavez (c’était une spécialité de notre Jean Lambert Nang national) :

De Limbé à Nguélémendouka, de Yoko à Nord-Makombé, c’est tout un peuple qui attend cette délivrance qui tarde à venir….

En attendant, le même peuple attend toujours l’eau potable et l’électricité depuis trente ans hein?

Je m’arrête là sinon, je vais écrire un roman. Sérieux, je hais cette chaîne pourrie qui pompe une bonne partie de l’argent du contribuable camerounais depuis des décennies. Pour nous servir quoi ? Vingt six ans de frustration, de flou, de coupures, de mauvais cadrage, de loupés, de détournements, d’amateurisme. Qu’est ce qui leur manque? L’argent? Le personnel qualifié?

La CRTV est le symbole de l’immobilisme de ce pays. De ces gens, des vieux, des jeunes vieux, des vieux jeunes cooptés pour la plupart selon des procédés inavouables et  qui ne veulent rien lâcher. Des vampires qui n’ont rien construit, qui vampirisent ce qu’ils ont trouvé, mais pire, qui ne veulent pas partir, qui ne veulent pas céder la place. Et ce bateau maudit, ce vaisseau fantôme, est toujours renfloué, et toujours un capitaine nommé sans que le précédent, ni ses lieutenants ne soient mis aux fers. Détournements, vol, scandales, on le voit à la télé, mais jamais, au grand jamais ils ne sont inquiétés, jamais au grand jamais quelqu’un ne se lève pour faire cesser cette horrible mascarade . Mieux, on leur octroie des milliards, pour bâtir un nouveau monstre, une Ciartivi bis héritière à coup sûr des tares de sa génitrice. On prend les mêmes et on recommence presque trente ans que ça dure et purée, quelle image! Vive la Ciartivi, vive le Cameroun.

P.S :  si toi aussi la CRTV t’a déjà énervé ou surpris, laisse nous un commentaire, déconstruisons ensemble ce mythe ce monstre, ce gros machin en métal qui n’existe que de nom.

Peace!

The following two tabs change content below.
Florian Ngimbis
Florian Ngimbis s’est fait remarquer en remportant le Prix du Jeune Ecrivain de langue Française 2008. Ses nouvelles ont été publiées dans plusieurs recueils et revues littéraires. Documentaliste diplômé de l’ESSTIC de Yaoundé, community manager et écrivain, il blogue à ses heures trop souvent perdues. Il vit à Yaoundé au Cameroun. Le blog Kamer Kongossa a été primé en 2012 lors des prestigieux Deutsche Welle Blogs Awards (The Bob’s) dans la catégorie « Meilleur Blog Francophone »
Florian Ngimbis

Derniers articles parFlorian Ngimbis (voir tous)

65 réflexions sur “Je suis camerounais, je regarde les matchs sur la CRTV

  1. Ah ah ah…le nguimbis tu va me kill….on fais maintenant la météo à la ciartivi…mais je sais pas comment il font car il semble qu’on n’a plus de station météo…bref c’est de vrai sorcier dans notre ciartivi national….loooool

    1. moi en tout cas, je me fierai jamais à leur météo, plutôt naviguer au flair, un peu comme les animaux qui respirent l’air ambiant pour savoir s il va pleuvoir ou non…

    2. Hello!

      concernant la météo, il faut savoir que la station météorologique de Dla dispose d’un accès aux satellites de l’Organisation Mondiale de la Météorologie. elle interprète donc les données pour le Cameroun et la fiabilité est à plus de 90%.

  2. lool Ngimbis!! chaque fois que je te lis je suis au sol! je HAIS SERIEUSEMENT la ciartivi comme tu l’as appelé et quand je pense que dans le bouquet CANAL + il est payant je me demande qui peut bien sortir ses sous délibérément pour l’avoir chez lui…tsiup n’importe quoi! en tout cas courage! on attend la suite du manga NGUIBIS hein lol…

  3. Florian, tu as tout dit.Rien à ajouter!Peut-être faudrait-il un décret fermant à jamais ce gouffre à sous, nos pauvres CFA durement gagnés!
    On ne sait plus à quel journaliste se vouer pour le 19h30 ou le 20h30: C’est une nouvelle tronche chaque soir!Ils goinfrent le public (imbécile) de télénovelas à la con de lundi à dimanche! A quoi sert même ce « machin » là?Les télés « hier-hier » sont en avance sur ce monstre préhistorique qui a refusé de se plier aux lois de l’évolution naturelle et c’est le pauvre téléspectateur-contribuable qui en pâtit!

    Merde!(désolé, pas trop quand même!)

    1. Tu parles de télé « hier hier » Françis !!! Même certaines chaines des câblo-opérateurs sont en avance sur la ciartivi. Des chaines qui n’ont même pas deux ans d’existence ont des plateaux plus joyeux. des programmes plus attractifs, et surtout un personnel JEUNE et COMPETENT auquel beaucoup s’identifient… Yeuchhhhhhhh Mbaalok…

  4. Super coup de gueule! Je ne me remets toujours pas du mec qui s’exclame « On a perdu le satellite ». Il ne manquerait plus qu’il ajoute derrière le « wèèèè »
    Et le journal télévisé Florian! Juste inouï: la cour des miracles, la palme d’or de la sous-information!

  5. Yo superstar !

    Génial ton post, jme suis bien bien marrée…a se demander si c’est pas pire de rester dvt sa télé plutôt qude risquer de mourir piétinée par une foule ivre, high et incontrôlable 😉

    The groupie

      1. Adrien, le principe de mes chroniques est simple. Soit on en rit, soit on en pleure. Ou on fait comme moi on rit et pleure au même moment, même si je préfère qu’on pleure de rire :p
        Garde le sourire man! Il n’est écrit nulle part qu’il faille parler de choses sérieuses avec le sérieux d’un évêque et là où l’église a échoué on a une chance avec le rire et l’autodérision.
        Peace mon beau :p

        1. Merci Florian,
          Pourquoi pleurer? Je ris à la lecture de tes posts, et bien. Ils prouvent au moins que quelques personnes sont consciente du désordre ambiant, car j’ai souvent l’impression que la majorité des Camerounais se contentent de très peu.. voire simplement des paroles

  6. Toi même tu regardais d’abord ca sur la See Are TV pourquoi?
    Leurs gars sont pas sous-formes. Ils sont juste fainéants. Puisque si tu souhaite même un sponsoring de l’etat, ton plan de com doit contenir les supports medias Etatiques. Donc pourquoi vont-ils se donner la peine de « faire mieux »??

  7. ce qui me plait c’est lorsque le père est à lom pangar pour poser la 1ere pierre lors du discours il nya pas image. on accuse vamoulke detre pro marafa

  8. je hais cette chaîne et vraiment c’est peu dire. Quand je pense qu’on soustrait à chaque camerounais, chaque mois, 3250 comme redevance, et qu’elle nous diffuse ce genre de…! vraiment

  9. Je me suis toujours demandé ce qui manque à la ciartivi. Le personnel? les moyens? Non, je pense que c’est plus un problème de volonté. On recrute des gens sur des critères leur permettant de disposer de l’argent du contribuable comme bon leur semble
    Et voila le résultat. La ciartivi est vomie par tous les camerounais, mises a part les consommatrices de telenovelas sans tête ni queue.

  10. ce qui me tue ce sont les meeting ou les réunions où tu voit dix personnes mais on te dit que « la salle était pleine à craqué » et du coup, il racole avec des vieilles images où il y a des personnes, n’importe quoi?

  11. F*ck that sh*t
    Ma tante a eu le bouquet Afrique quelques mois dans son offre découverte.
    Nous avons regarder la CRTV quelques jours, c’est une télévision publique ou c’est la télévision du RDPC ???

  12. La CRTV, c’est de la m***e en gros!
    Very funny (bilinguisme oblige) ton texte.
    Un commentaire m’a fasciné lors du Cameroun/Libye: un joueur décoche une frappe, le commentateur dit je cite « il a failli faire parler la poudre d’escampette ».
    J’ai vomi, sur le champs!

  13. Pliee de lap et de larmes. Ca fait pitie. Surtout ces etrenelles rediffusions, la sous-information, trop d’emissions sans tete ni queue, decors (yeurck!), bref… le ndem. Et je lis qu’ils veulent « bisser » cette betise?!!! Yeuy!

  14. Il fo lééé supportééé à part la retransmission de la visite du Roi à l’aeroport quand il vient en visite au Cameroun ..Je crois que la ciartivi gagnerait à nous mettre le rond comme il faisait à lepoque avec les chansons des rhumtah que de faire semblant d’entretenir le peuple Camerounais .Nous sommes fatigués d’etre décapité par ces gens qui nous prenne nos 3250 pour nous axphysier.AU Cameroun quand tu n’as pas de cable , tu es comme un homme qui vit à douala en janvier sans ventilo..Tu es un mort potentiel , une joie pour les moustiques, un mort vivant …..EN tout cas Un seul mot….

  15. J’ai fini par oublier que la CRTV existe. Même les chaines privées locales, qui ont un budget inférieur à celui de la ciartivi ont de meilleurs programmes.
    28 ans après ils ne savent toujours pas faire un ralenti?????

  16. Le plus marrant c’est que c’est tellement vrai. Je me suis remémoré une image pour chacun des traits descriptifs.

    Comme d’habitude, je m’incline devant ta plume…

  17. « La foule devant l’écran : qui a tiré? Makoun? Non, Makoun a un gros short. Eto’o? Non, Eto’o a de grande oreilles. Bon, c’est Idrissou, c’est lui qui court comme cheval là.
    Tout le monde : oui c’est Idrissou.  » XPDTDRRRRRRRRRRR Je suis au sol.
    Et puis c’est tellement vrai que…!!!
    C’est un calvaire de regarder un match à la ciartivi. Nom de Dieu !!! Une fois Madeleine Soppi Kotto (comme s’il n’yavait pas mieux que la rémé là) a failli me retirer l’estomac. Le Cameroun tirait un corner. La voici: « Ouiii, le coup franc de Samuel Olembe exécuté de la gauche vers la droite…Pénalty oh non il ya que cet arbitre pour ne pas voir ce pénalty… » krkrkrkr Quel coup franc la mère ? Ou Samuel Olembe c’est quel lion oh ?? Vraiment…

    1. loool mdrrrrrrrrr vs allez me tuer de rire ici..heureuresement (ou malheureusement) je ne regarde plus la ciartivi il ya bien lontemps…je ne savais mm pas que ça existais tjrs…lool vs comentaires sont tts tres droles

  18. Tes textes me font toujours rire et là encore plus. Je suis complètement d’accord avec toi. J’ai eu le malheur de m’abonner à la CRTV par nostalgie; j’avais payé pour un mois et honnêtement ce fut un mois de trop

  19. C’est malheureusement la triste réalité! Notre chaîne nationale n’a pour moi, qu’un véritable rôle: engloutir les pauvres sous du contribuable Camerounais. On a pas de belles images, ni de belles retransmissions de match… ça fait honte. Triste le pays. Une deception! J’ai bien envie de demander à ces dirigeants pourquoi est-ce qu’ils regardent Tfi, France 2 et les autres chaque jour. Ne peuvent-ils pas tricher?

  20. Ce que vous dites de la CRTV me rappel une chaîne nationale ici au Pays des Éléphants que vous connaissez certainement car ici il n’ya pas de chaîne privée vue que cela est pour le moment interdis par la publiq du Pr fondateur.
    En faite c’est la cousine de la ciartivi mais cette cousine là na pas de concurrent sur le plan national dont du coup la ciartivi est encore mieux lol.

  21. la qualité indigeste de l’image de la CRTV national ne laissent personne indifférent, je suis curieux de connaitre quel est type d’appareil qu’ils utilisent à mballa II pour nous pondre des images qui ressemble aux photographie brute.
    essayez de faire une comparaison entre un clip video réalisé par la CTV et un autre réalisé par n’importe quel petit garçon possédant un ordinateur et une caméra numérique.
    on constate avec amertume que les amateurs sont à la CRTV et les profs au sous quartier. un seul mot continuer.

  22. Ouais bien analysé dans l’ensemble! La réalisation est souvent une catastrophe (et encore je suis gentil), on dirait bien qu’ils ont une Camera pour le match, c’est à dire 1 camera pour 22 joueurs, un ballon, les remplaçants, le public….

    Mais est ce alors la faute de la CRTV, si les pub de la régionale sont mal faites? ou que Tagne Kondom et Tralala sont des acteurs dans ces Pub? Et Orange loin de défendre aveuglement les Lions se positionne plutôt comme un FAN et, partant reste optimiste. Optimisme et réalisme doivent se rejoindront, c’est vrai. Tout le monde sera présent quand les Lions gagneront de nouveau. Peut être veulent-ils que l’on se souvient d’eux comme ceux qui ont été avec les lions, même dans les pires moments!

    Bref, je partage ton analyse sur la CRTV mais je réfute le procès d’intention qui voudrait que la CRTV est à la hauteur des pubs qu’elle diffuse d’autant plus que Car des pubs, des bonnes, il y’en a sur cette chaîne !

  23. Vamoulke est un incapable, partout où il est passé, ça n’a pas donné. Imprimerie nationale, Sitabac etc. La Chiartivi ne pas bien waka, c’est un truc de fonctionnaires qui ont un salaire respectable, mais des fonctionnaires quand même. Vous voyez le truc.

    1. Tu peux changer Vamoulke, puis virer son successeur, ensuite emprunter des dizaines pour… Tu obtiendras toujours la nullité. Le problème est ailleurs. La preuve? Vamoulké n’est pas à la SNEC (Eh! c’est Camwater) et on n’a pas d’eau.

  24. « qui a tiré c’est éto’o etc » cette phrase là je l’ai dite maintes fois au cours de ce match.je ne sais pas comment tu faisais mais moi je ne voyais presque rien ;on ne sait même pas qui fait quoi pire encore « les éternels grands reporters » ne changent pas de vocabulaire, ils n’ont même pas la technique du reportage; ou c’est l’émotion qu’ils nous transmettent ou c’est une histoire dramatique qu’ils nous racontent? même lorsqu’il n y’a pas danger les gars cris , si tu n’es pas vigilent la crise cardiaque t’attrape! vraiment quand je pense que la crtv veut ouvrir une deuxième chaîne à Douala , je plains notre argent!

  25. Très beau billet. La seule option que j’ai trouvé c’est de ne plus regarder pour ainsi ne plus financer ce qui ne doit pas être … (la médiocrité et le laxisme poussé à son paroxysme)
    Je sais que en créer une nouvelle n’est pas facile; après tout 200K euros ne sortent pas facilement. Mais s’il y’a des projet en cours même mes 20E ne seraient pas de trop! 🙂

  26. La CRTV alias Cameroon Redifusion Television est à l’image de son directeur, vieille et dépassée. Lors d’un reportage sur les modalités d’intervention des partis politiques pour la campagne des élections couplées municipales/législatives, lorsque les journalistes l’interview le cameraman montre clairement que Mr le Directeur avait sa télé allumée. Celle-ci diffusait le journal de 13 heures de…France 2. Vous me direz que dans un pays où les interviews du président sont rares comme les albums de Tamne Pius c’est compréhensible, mais c’est symptomatique du peu de crédit que nos dirigeants accorde au label Camer. Merci Florian de continuer dans tes satyres à dépeindre la société quelque peu chaotique dans laquelle évolue le Camerounais Lambda.

  27. t’as oublié de nous décrire les draps de vamoulké qu’il affiche lorsqu'<>. ces draps ont mm des motifs qui bougent. son oncle le mariologue ne lu avait pas beaucoup laissé. j’aimeriais te lire la prochaine fois sur JE SUIS CAMEROUNAIS ET JE SUIS DANS UNS EGLISE REVEILLE>>

  28. mon cher florian, j’étais ravi hier soir en découvrant ton visage et ta petite tête et taille comme tu l’as souvent bien décrit toi même dans tes articles. c’était à l’émission « sans rancune » de VOX AFRICA. tu nous donne la nostalgie du pays à chacun de tes articles mon très cher. je ne manquerai pas de te chercher afin qu’on demande des comptes à quelques « castel » dès mon prochain passage au kmer. courage !

  29. Gar florian, ce qui me tue c’est l’histoire du style des plateaux « Oui il faut du style pour choisir ce mobilier hideux, ces panneaux en carton pâte ou contreplaqué, horriblement peints de fresques dont même un cimetière ne voudrait pas, ces fleurs tellement artificielles que ça se voit, ces… bref. » Moi je ne sais pas si c’est une recherche maladroite d’originalité ou on manque vraiment de bons designer au Cameroun pour concevoir ces plateaux. Mais je penses que ce doit être le gombo d’un viel oncle ou papa de je ne sais quel dirigeant de CRTV lui même recruté dans cette chaîne avant même la pose de la première pierre. Si non comment concevoir que depuis plus de 20 ans on peut reconnaître le coup de pinceau du même gar sur toutes les fresques, aussi hideuses les unes que les autres, et que ça ne dise rien à personne?
    Chapeau florian, t’as bien visé et t’as touché!!!!!

  30. Lors de mes premières années en journalisme à l’ESSTIC, la plupart de nos enseignants prenaient la Ciartivi comme contre exemple. Et puis il y a leur foutue « ligne éditorial » qui contribue à enfoncer leur programme dans la monotonie et la platitude. néanmoins, il y a leur émission matinale présentée par Lyne qui fait la différence.

  31. A une époque à la CRTV, il y avait un journaliste sportif qui disait quand il y avait but:  »ilieeeuuuuuuuuu ». Et quand un joeur passait le ballon entre les jambes de son vis à vis, il disait  »Zolo » ou  »Obom ».

  32. On commence à casser par où…
    Nul à chi*** je suis à peu pres sur d’etre meilleur realisateur que ce Robert Eukukole (et je suis jamais allé dans une ecole pour cela)…

    ils nous ont gratifié de stats…Faut croire que cest une decision politique de choisir les polices les plus laides de WORD….

  33. Une autre Ciartivi ??? Bon fau croire k la tribune d’expression kofre la CRTV o pouvior en place è insuffisante! Il en fo encore plus… d’où la future (si jamai elle ariv mm) CRTV.
    NGUIMBIS félicitation et encouragemen pour l’oeuvre; nou kla construiron ensble!

  34. La CRTV est a l’image de notre pays, rien ne change et personne n’a envi de faire changer les choses. Et dire que tous ces gens la regardent les chaines etrangeres et sont incapablent de tricher meme un peu.
    Ce qui me finit seulement c’est d’abord le decor du plateau.En plus les commentateurs, c’est comme si on a appele un gars a 13h pour lui dire pardon vient au studio c’est toi qui va commenter le match de 14h, c’est du n’importe quoi. Ne parlons meme pas des invites, les supers consultants.
    Franchement comme tout ce qui se passe dans notre pays, ca nous fait nous que rire.
    Merci encore pour tes billets, meme comme tout le monde est courant de tout et on est surprit des resultats a chaque fois. On fait toujours comme si c’est dans ta bouche qu’on veut prendre les news.
    Ahhh on va faire comment?????

  35. Le comble est arrivé en lorsque lors de la cérémonie de rétrocession de la presqu’île de Bakassi, notre ciartivi n’a pas pu assurer la retransmission en direct. Pourtant la jeune chaîne privée CANAL 2 l’a fait et avec éclat.
    Qant on regarde les plateau et les production de ces gars de CANAL 2, on arrive pas à croire qu’ils n’ont pas le dixième du budget de la ciartivi. honte à vous locataires de Mballa II

  36. Salut Florian, j´étais au stade lors de ce match et je comprends tes soucis concernant la sécurité. D´ailleurs, je suis au Cameroun depuis 6 mois et je pense de mieux comprendre ce royaume grâce à kongossa.mondoblog. J´ai recommandé tes commentaires pointus en tant que source d´information plus approfondie et compétente aux lecteurs allemands de mon blog « Radiokamerun » (http://radiokamerun.wordpress.com/2013/11/16/entscheidend-isau-stade/). Blog on !

  37. hun lol mdrrr. la ciartivi est une grosse connerie. lorsque je regarde la ciartivi j’ai l’impression qu’il s’agit d’un canal qui diffuse en longueur de journée les enregistrements TV datant d’au moins 10 ans.
    Mon premier coup de geueule concerne LES PATEAUX de la ciartivi: UNE HORREUR. on dirai qu’aucun employé de la ciartivi n’a la cable chez lui. serieux sinon ne voient t-ils pas que les plateaux tv de nos jours sont lumineux, joyeux et propres?? on dirait que sur leurs plateaux personne n’a fait le menage ca fait plus d’un semestre. les plateaux tv de la ciartivi ne ressemblent à rien manque totale d’originalité, de créativité et de modernité.
    mon deuxième coup de gueule c’est le JOURNAL: une APOLOGIE continuelle du R…P…., l’ADORATION, le CULTE DE PERSONNALITE du ROI et de la REINE. ce qui est le plus enervant c’est que ceux qui conçoivent ces journaux prennent définitivement les camerounais pour des idiots. en effet ils racontent des mensonges en longueur de temps sur la réalité quotidienne de camerounais. heureusement leur matracage ne fonctionne que sur eux seul. ils sont les seuls à croirent qu’ils sont au top, les seuls à croire tous les anneries qu’ils racontent en longueur de journée. si ce n’était pas les télénova crapuleux qu’ils diffusent tous les jours de la semaine là!! hun ki verrait encore cette calamité????
    la ciartivi là c’est du grand n’importe quoi. pauvre de mon argent qui est escroqué chaque mois au nom d’une prétendue ‘redevance audio-visuelle’.
    La ciartivi n’a qu’ à prendre exemple sur CANAL 2 futuriste, innovante , confiante aux jeunes et portée vers l’avenir.
    je m’arrete là. Prions seulement afin qu’un jour tout cela change.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *