Les camerounaises ont-elles honte de leurs cheveux

fév 22
Posted by

Pot pourri sino-brésilien

Dernièrement c’était le 14 février, vous savez la fête du saint qui n’avait rien d’autre à faire que marier des trouillards en mal de fornication. Pour faire comme tout le monde, je sors avec une fille. La gourgandine est magnifique : une liane tropicale qui fait se retourner les malheureux célibataires sur notre passage.
Carrefour Mvog Mbi. La pluie. Vous savez, ces feintes de pluie de fin de saison sèche. Des gouttes, chaudes, grasses, lourdes. N’importe quel yaoundéen sait que la pluie la vraie, tombera plus tard donc personne ne court, sauf… ma liane. Je la vois qui traverse la chaussée, esquivant voitures et gouttes d’eau, pour se réfugier sous un porche. Je l’ai suivie en courant hein ? Considérant la cure d’amaigrissement qu’elle venait d’infliger à mon portefeuille, je l’aurais suivie au bout du monde.
Mais je dis hein ? Tu cours à cause de trois gouttes de pluie ?
Comment ça trois gouttes ? Tu n’as pas vu ma coiffure ? Je crus à une blague, mais elle semblait vraiment en colère.
Qui n’aurait pas vu sa coiffure ? Une espère de pot pourri de mèches, une conjugaison de couleurs les unes plus voyantes que les autres, une association de mauvais goût et de m’as-tu vu. Si tu n’as pas aidé à tendre la peau du tambour, ne dis pas qu’il résonne mal. Je me suis tu.
Les premiers signes ont commencé dans le taxi. Des petites tapes du plat de la main sur le cuir chevelu. Je me suis tu.
Arrivée dans mon quartier. Le temps d’arriver devant la porte, encore des gouttes de pluies, plus serrées. C’est à peine si elle ne m’a pas arraché les clés des mains, maudissant le temps, les éléments et les saisons.
Tu n’as pas de sèche-cheveux ?
Hein ?
Ce n’est que lorsque le festival de grattouillement a commencé que j’ai compris : Un cuir chevelu trop longtemps caché sous une couche de cheveux synthétiques. Ajoutez-y des pellicules, un peu de poussière de saison sèche, portez le tout à la température d’une serre tropicale. Arrosez d’un peu d’eau ou de sueur et vous obtenez des démangeaisons frénétiques accompagnées d’une légère odeur de chien mouillé. J’ai dormi dans un fauteuil (je n’ai ni canapé, ni masque à gaz).
Dès le lendemain de cette mésaventure, je me suis intéressé aux cheveux des yaoundéennes. Aussi incroyable que cela puisse paraître, trouver une femme de plus de 20 arborant des tresses naturelles est vraiment rare dans nos rues.

Coiffures Tikar (1911-1939)

On dirait qu’après leur virginité, la première chose dont les jeunes filles rêvent de se débarrasser ce sont leur cheveux qu’elles cachent sous des extensions artificielles, les fameuses « greffes ». Même celles qui ont le cheveu naturellement long se croient obligées de rajouter des extensions pour les avoir encore plus longs !
Un gros business par ailleurs. Les chinois détenaient le monopole du marché quand soudain on a commencé à parler de mèches naturelles, les brésiliennes, les indiennes, toutes hyper chères. Malgré les prix, nos sœurs en mal d’extraversion ont sauté dessus pour le bonheur des voleurs qui désormais n’hésitent pas à les raser en pleine rue.
Dans le fameux choc des civilisations dont on n’arrête de parler, le cheveu africain semble avoir perdu la guerre. Comment comprendre le spectacle d’une africaine arborant des cheveux chinois, brésiliens ou indiens pour avoir l’air d’une européenne ?
Cet engouement pour les extensions va de pair avec une propension à utiliser des tonnes de produits chimiques. Résultat : même les adolescentes souffrent de « mon vieux » vous savez, ces chutes précoces des cheveux des tempes et du front qui leur donne un air de vieux pépés dégarnis. Dire que jadis, je voyais mes cousines s’enduire les cheveux uniquement d’huile de palmiste et ce pour le plus beau des résultats. Aujourd’hui, surprendre une jeune fille sans sa greffe ou sa perruque, équivaut à la voir toute nue. Croyez-moi, les réactions sont pareilles.

Pose d’extensions, défrisage (Salut Drogba !), blanchiment de la peau ! Houlà ! Certaines personnes devraient se taire quand on fait le procès de Michael Jackson.

Peace Angela Davis

Peace Aline B.

Filed Under: Société
Tagged With: , , , ,

43 Comments

  • paul engolo says:

    Ma soeur africaine s’estime « jolie » si et seulement si elle s’est encombrée des « cheveux des vieux blancs morts » sur sa tête. avec l’histoire du 14 fév là, mon frère laisse les femelles veulent notre mort avec les coiffures « attaquatoires » si tu me permets l’expression. Bonne continuation…

  • safina says:

    J utilise des perruques de tps en tps et non du tissage que mon organisme supporte tres peu. L auteur a raison a la moindre humidite les meches cousues c est du n importe koi.
    Parlant de mes perruques c pas pour ressembler aux blanches, mais plutot pck c est du vite fait cad rapide, facile et presentable. Car les cheveux crepus sont demandant pour une bonne presentation en termes de tresses. Pour une coe moi vivant a l etranger … ca coute! Autrement dit l alternative c est de garder des cheveux courts.Car en general bcp de filles souffrent pour avoir de longs cheveux naturels. Ce n est peut etre pas une excuse mais c est la verite. Qui ne voudrait pas se sentir assez coquette? Lol . Merci pour ces lignes bien ecrites…

  • René Jackson Jackson says:

    Aucune fille n’arrivera jamais à me convaincre du bien fondé des greffes et machin-choses. JAMAIS!
    Ngimbis, je vais te poser une colle: la dernière fois que tu as vu une nana de 18 ans et plus avec des nattes, c’était quand?

  • Bertille Mpoyi says:

    Merci pour ton texte, très vrai en passant. Comme l’a dit Safina les tresses africaines, ça coûte en temps et en argent. En plus, après quelques semaines, tout est à refaire, alors qu’une greffe ou perruque est réutilisable.
    Bien que je comprends mes soeurs je n’ai jamais eu le courage de porter une greffe ou perruque. Je suis restée fidèle aux tresses, comme au lycée.
    Faut comprendre que ce n’est pas toujours l’envie de ressembler aux européennes, mais c’est aussi pour plaire à nos hommes qu’on fait toutes ces gymnastiques. Après tout vous aimez ça non? Sauf quand ça vous coûte!

  • belobo says:

    tt à fait d’accord avec toi Bertille Mpoyi … flo, encore merci pour ce texte….à quand le prochain?

  • danielle A. says:

    Certes, les femmes subissent les humiliations du temps et des saisons. Mais si c’est pour adopter les modèles de 1939 là, je préfère de loin les démangeaisons! looool!!!!!!!!

  • MAHOP BEKOUME Carine says:

    Pourquoi les africaines placent des greffes et autres perruques? Je crois que c’est pour être plus jolies. C’est juste une fantaisie de beauté comme le maquillage. Mais c’est pour autant qu’il faut exagérer: du rouge sur une tête noire soyons un peu raisonnables les filles. Qui pourrait prendre au sérieux une femme avec pareil couvre-chef?

  • MAHOP BEKOUME Carine says:

    Un peu d’histoire: les perruques ne sont pas une invention occidentale. Déjà dans l’Égypte pharaonique on utilisait des perruques.

    • Florian Ngimbis Ngimbis says:

      Elles étaient made in China?

    • atana says:

      Oui, ils n’ont pas inventé les perruques, mais les occidentaux portaient aussi des perruques, au temps des rois et elles n’étaient portés que par des gens de haut élevés, comme pour les pharaons… La différence est que pour nous c’est systématique et c’est le reflet d’un réel complexe. Plus le défrisage… Mais après chacun fait ce qu’il veut de sa tete. Le tout est d’y prendre soin et d’arreter de l’ettoufer et de ne pas en prendre soin.

  • Randy Donny says:

    C’est valable dans toute l’Afrique noire. Quelque part, il y a aussi un complexe. Ceci dit, fais attention à ton portefeuille ;-)

  • Andriamihaja says:

    C’est la mondialisation… oui la mondialisation!

  • GretaMK says:

    Tres bien ecrit vraiment. Je me rappelle qu’en cours mon Prof s’arretait de parler quand je me mettais a me tapoter la tete! Il comprenait pas. Pr ma part g commence les tissages bien tard, 26ans. En France, surtout en province prendre soin de son cheveux coute cher, 40euros le defrisage en y ajoutant tous les soins annexes si tu n’es que boursiere, facile 1/4 de ton argent va sur ta tetez sachant que l’hiver les casse le calcaire aussi le cheveux crepu devient vite une corvee!
    Alors en Europe je ne pense pas que les rajouts soient a condamner. Ca coute trop cherr nos cheveux. En Afrique, peut etre oui. Pq prendre de son cheveux au beurre de karite ou même en salon est facile. Mais quelque soit les soins qu’on y fait, au reveil le cheveu est toujours brut/dur/rebelle a mettre en place/reche. Pr pouvoir etre elegante tous les jours au travail ca prendrait au moins 30mns ts les matins devant son miroir pr pouvoir dompter cette tignasse. Pr ma part g le cheveux epaix, qd on ne le defrise pas il blesse même les doigts de ma tresseuse, qui subirait un tel calvaire? Alors qu’en 2heures je peux me faire poser des cheveux qui en 10mns a la brosse sont disciplines ? EUX?. C’est par soucis d’esthetique.
    Enfin je finirai en disant que ca fait longtemps qu’une egerie ( personne coNnue) comme beyonc, rrihana. Nick minaj toutes celles sur lesquelles nos hommes s’extasient sont apparus  » tressees » « nattees », comment pr une femme, alors ne pas vouloir ressembler a cette femme sur laquelle elle voiit son homme s’extasier?
    #AMediter!

    • chrimekouemo says:

      Des cheveux crépus qui blesseraient les doigts des coiffeuses?? Ce sont tout simplement des cheveux secs en manque de soins.
      Je vis en Europe et je porte mes cheveux crépus, et je peux te dire que quand on prend soin de ses cheveux, ils ne peuvent pas blesser les doigts de quiconque; et je ne mets pas non plus une demi heure à me coiffer tous les matins.
      Il n’y a pas de mauvais cheveux, y a que des gens qui ne savent pas s’en occuper…

      • Lolipops says:

        Je crois qu’au contraire il y’a de bons et de mauvais cheveux. tout comme il y’a des personnes de grande et de petite taille (bonsoir Nguimus) et ce quelques soient le nombre d’heures de sommeil comptabilisés, ou de litres de lait ingurgité. Sinn comment expliquer que déja vers 2 ans certaines ont « des grains de cheveux » et d’autres carrément la forêt amazonienne en guise de chevelure alors qu’aucun traitement n’a été administré. Tout cela pour dire que c’est pas parceque certains cheveux africains sont naturellement (et j’insiste bien sur ce mot) maléables et « coiffables » que c’est le cas de tout le monde. Les tissages ne sont pour cette dernière catégorie que la seule option…
        Maintenant pour les coiffures dont les couleurs n’ont rien a envier à celles d’un arc-en-ciel, c’est un autre débat…

  • GretaMK says:

    J’avoue que je viens de voir la photo du « phenomene » LOL c’est qd mm qd chose!

  • saleisha says:

    Ce que je ne comprends pas ce’st qu’en Afrique, il y a le climat idéal pour nos cheveux crépus et surtout ya des coiffeuses partout donc je vois pas comment ça peut être plus avantageux de porter des perruques ou des tissages qui ressemblent à des rats mort puants…
    J’arrive à garder mes cheveux naturels en habitant en France pourtant les températures sont passent régulièrement en dessous de zéro en hiver!
    Et non, les cheveux crépus ne paraissent pas sales ou négligés, faut savoir s’en occuper c’est tout, et ça personne ne peut l’apprendre à notre place.

  • Yvan Rheault says:

    J’ai lu avec grand intérêt tout ce que vous aviez à dire sur vos cheveux. Je comprends que c’est beaucoup d’entretien et que le recours à la perruque est pratique à l’occasion mais vous n’en avez pas besoin pour être belles, mesdames.

    Je suis un coiffeur blanc qui a marié une magnifique femme noire. Je préfère passer mes doigts dans ses cheveux crépus plutôt que sur une perruque belle d’apparence mais raide au toucher et aux odeurs douteuses après un certain temps. Alors les perruques c’est bien joli sur des photos mais dans la vraie vie, c’est mieux les cheveux naturels crépus que je trouve aussi bien joli, après tout c’est le même Artiste qui les a créés et tout ce qu’il fait était très bon ! (Genèse 1:31)

    • Anne says:

      bien dit Yvan. La bible dit dans le Psaumes139:’je suis une creature merveilleuse’ et c’est vrai,il faut y croire et etre propre.
      En realite il suffira qu’une star bien populaire adopte et valorise les cheveux afro et vous verrez. Par ailleurs, les hommes doivent encourager les femmes a rester naturelles,en leur faisant des compliments quand elles sont sans ‘artifices’par exemple, car tout compte fait, c’est pr leur plaire et se sentir appreciees que les femmes se saignent ainsi.

  • jesss says:

    mes cheveux crépus cassaient les peignes quand il fallait les peigner/Les tresser cetai un exo à refaire hebdomadairement sans parler des maux de tete.Défrisage et tissages moi je dis merci!!!

  • Esty says:

    Tout ce qui a été dit est vrai…jeune femme camerounaise vivant à Ydé, pas particulièrement fan de tissages je dois avouer que c’est necessaire dans certains cas, quand j’ai trop de boulot et même pas le tps de dormir je me vois mal passer des heures à discipliner cette chevelure certes jolie à mes yeux (mais peut être pas à celle de l’homme à qui j’aimerai plaire etc…) bref, c’est pour se débarrasser du rêche et bizarre que les mèches brésiliennes et indiennes entrent en jeux, elles sont plus douces au toucher et plus malléable; le tout c’est de ne pas faire un mois avec un tissage, sérieusement, 10jours pour moi c’est le max!!!!! et je tiens à mentionner que « going natural » c’est super couteux…j’ai essayé!!!!

  • Taty says:

    Je ne pensais pas que le phénomène était a ce point remarquable au Cameroun…ce commentaire va tout particulièrement a mes sœurs qui ont commenté l’article.Je vis en France et je porte mes cheveux crépus,parfois tressés,parfois en Afro libre,parfois un foulard,parfois mis en forme avec un chignon ou autre(nous avons une infinité de possibilité avec nos cheveux croyez moi,il suffit de les aimer a leur juste valeur).Et je n’en suis pas moins coquette ou moins jolie,de plus travaillant en milieux hospitalier je croise pas mal de monde.il y’a diverses réactions face a la nature de mes cheveux et les réflexions les plus désagréables viennent souvent de mes sœurs africaines (ca peut paraitre paradoxal mais ca ne l’est pas tant que ça si on prend en compte leur point de vue en matière de référance de beauté.)…je l’avoue je me suis défrisée las cheveux pendant quelques années quand j’étais plus jeune par effet de mode,mais au fond je n’ai jamais aimé avoir les cheveux lisses et considérablement
    moins épais que ma belle chevelure crépus qui
    au premier abord parait rebelle…Bon tout ca
    pour dire que si nous avons les cheveux
    naturellement crépus c’est que c’est en accord
    parfait avec notre physionomie de noir et le bon Dieu ne s’est pas trompé :-)…de plus en prenant
    l’habitude de s’en occuper et les chouchouter ca
    ne prend même pas dix minutes le matin pour
    être coiffée et maquillée avant d’aller au
    boulot…Enfin que vous ayez l’impression que les hommes noirs préfèrent les Filles a la peau claire et au cheveux longs et lisses est un gros mensonge.Être naturelle ,savoir prendre soin de toi,être en accord parfait avec ton corps,avoir de l’assurance et assumer ce que tu es réellement aura toujours plus d’effets sur un homme que tous les artifices de l’univers…je ne juge absolument pas les filles qui mettent des tissages mais le prétexte du temps ou de la difficulté de « dompter » nos chères et tendres crinières naturelles ne tienne pas vraiment a mon sens.

    • edwige says:

      je suis d’accords avec ton commentaire taty! Vivant en france et étudiante, les commentaires les plus désagréables sur mes cheveux crépus viennent de mes seours africaines. pour elles je suis pas normale. Par contre les graçon m’admire et me dise « wow une fille naturelle ça te vas bien ».
      Moi je suis contre tout ça défrissage tissage car nos cheveux nous vont bien le tout c’est de trouvé son style et en plus ils coutent moins chère au porte monnaie hihihi.

    • Lolipops says:

      Je ne suis pas complètement d’accord avec vos 2 commentaires. Car S’il est vrai que les certaines soeurs africaines peuvent avoir de beaux cheuveux naturels, longs, et souples , certaines (dont je fais partie) ont les cheuveux naturellement très durs (à casser les dents des peignes, et m’arracher des cris de souffrance à chacune de mes coiffures hebdomadaire), secs, roux, très crépus, courts et ce malgré les soins que ma soeur et moi administrions à nos cheveux (je tiens à préciser que les siens ne souffraient d’aucuns de ces maux, malgré le fait qu’elle et moi utilisions les même produits). je n’ai eu comme recours que de défriser mes cheveux, pour les rendre plus maléables, ou encore de faire des tissages. Et en ce qui concerneles démangaisons et les odeurs de « chien mouillé », je pense que c’est une question d’entretien individuel car même nos cheveux naturels ne sont pas souvent en reste….

  • edwige says:

    salut ngimbis!
    j’adore ton style c’est à la fois plein d’humoiur et de bon sens.
    cet article m’a farppé car je suis fan des cheveux naturelles et je vis en france. Une fois j’ai eu une petite cousine à moi qui est passé chez moi me rendre visite elle me dit » t’es étudiante et tu reste avec des cheveux crépus je me demande comment on te regarde à la fac » mais ce qu’elle ne sais pas c’est que tout mes amis  » blanc » adorent mes cheveux quand je fait des afro il viennent touché et me dise  » on dirais les chueveux de micheal jackson quand il était petit » et j’ai me ça.
    Au fait très drole la photo de la fille on dirait qu’elle à pris le plumage d’un perroquet d’amazonie et mettre sur sa tête. et c’est vrai aussi que les filles éxagères il y’en a qui font tellement de couleur que je me dis « un jour elles auront la visite d’une abeille qui confondra sa coiffure à une fleur ».
    continus comme ça et merci encore pour cet article.

  • Cocoagal says:

    La situation est vraiment triste. Et on dirait que ça ne fait que s’empirer parce que de nos jours de plus en plus de filles de plus en plus jeunes subissent défrisage, tissage et autres méthodes pour cacher (disons même éliminer) ses vrais cheveux. une fille qui a ses cheveux NATURELS est tout de suite mal vue, on dit qu’elle n’est pas coiffée, on la critique, on la trouve moche… J’en sais qqch parce que j’ai arrêté de défriser il ya 3 ans et plus et j’en ai entendu des choses. parce que si tu as les « cheveux » d’une Rihanna, d’une Beyoncé ou d’une Kardashian (les soi disants models de beauté!!) là tu es qqn.
    On a besoin d’avoir plus d’articles de ce genre (au fait très bon article), d’avoir de vrais débats sur la question. on a besoin d’avoir un « désapprentissage » de cette haine de soi parce qu’au fond ça n’est pas qu’une histoire de cheveux (produits éclaircissants…). il s’agit de s’aimer tel qu’on est, sans artifices, d’être fière d’être noire et d’avoir tout ce qui va avec, les cheveux crépus/frisés, la peau noire, ect… Noire, crépue et fière.

  • nina kogni says:

    ce que tous les mecs oublient de dire ici, c’est qu’il ne draguent systématiquement que les filles avec greffes sur la tête. J’ai d’ailleurs fait une petite expérience à ce sujet. j’ai des cheveux naturellement très long et touffu. j’ai fait deux mois sans défrisage. je portais des tresses sans extensions, ou je me tirais juste les cheveux en arrières. résultats: indifférence dans la rue, commentaires désobligeants « genre c’est quel cheveux ça mama, fait mm comme les autres non? » si si authentique. et puis je me suis défrisé les cheveux et j’ai fait un brushing. Résultat, je me suis faite draguer toute la semaine et complimenter sur ma coiffure.
    conclusion messieurs: TOUT CA C’EST AUSSI UN PEU DE VOTRE FAUTE!

    • edwige says:

      mais Nina t’es serieuse dans ton délire? c’est quoi cette obscession de se dire que je veux plaire au mecs? et puis au fond je crois qua tant que t’as pas confiance en toi rien ne vient.
      Moi j’ai des chevuex naturelles et je peut t’assurer qu’au début j’avais ce genre de commentaire mais j’ai eu des mecs qui m’abordaient pas pour ça mais pour ce que je suis.
      Pour moi c’est pas qu’une question de cheveux et arrêtons de rejeter la faute de nos bêtise aux hommes ça leur donnent encore plus de zèle.
      Alors conseil d’amis dit toi tout les matin pour toi je suis « belle » et je te promets si ce sont les mecs pour te draguer que tu veux t’en auras et des vrais.

  • Cerise says:

    Morte de rire !

    Ah ces sujets d’opinions, chacun pense qu’il détient la vérité, son opinion est la meilleure.

    Ma cooo si tu veux mettre des extensions met seulement, si tu veux défriser, les pots t’attendent à mboppi, si c’est alors le crépu que tu veux garder c’est tout à ton honneur. Il y a quoi ? Nessa on dit que c’est la liberté ?

    Même si c’est pour plaire au meilleur petit ça fait quoi ? Si on aime soit même c’est déjà ça.

    @ L’auteur du sujet : hi hi hi au moins ta nga est « renoi », si elle se décapait aussi (tu ne connais pas l’odeur des lotions brune en 48 h ? Hum, c’est pire que pour les extensions d’il y a 4 mois) tu allais seulement dormir dehors ce jour.

  • Isabelle says:

    Tout à fait d’accord avec toi cerise, chacun a ses goûts. Moi particulièrement j’aime pas mes cheveux crépus (pas assez touffu pour cacher mon cuir chevelu et en plus de couleur gris-sale) et je rend grâce à ceux qui ont créer les extensions, mieux encore à ceux qui ont eu l’idée des brésiliennes et indiennes. et à ceux qui disent qu’on est plus belles au naturel et bla bla bla, je leur répond c’est votre goût! moi je les aime long, lisse et surtout bien couché. Toi même florian est ce qu’avant la pluie la tignasse de ta nga te gênait??

  • Laure says:

    Je pense que Cerise a raison, toutes les autres aussi d’ailleurs. Mais par dessus tout je pense que c’est une question d’acceptation de soi.
    Si on met des rallonges pour plaire aux hommes c’est bien il faut séduire son homme.Si on les met simplement parcequ’on trouve beau c’est encore mieux. Mais si on les met par mimetisme alors je dis NON.
    Le problème aussi c’est que de plus en plus nos hommes les préfèrent en « liane » (toutes les petites de Florian sont des « lianes » looool) claires et avec des cheveux lisses, or le lisse n’est pas africain. donc vraiment vous aussi aidez vos soeurs!!!!
    Par aiulleurs, les questions de beau et pratique pour l’entretient des rallonges je suis d’accord que ça aide souvent. Mais c’est pas une raison pour dénigrer nous beau cheveux crépus. Je me souviens quand ma mère me faisais les tresses qd j’étais petite une amstel par tresse (elle ne m’en faisait jamais + de 3) et un peigne par tresse!!!! mes cheveux les cassait tous.
    Le truc aussi c’est que toutes nos coifeusses malheureusement ne savent plus prendre soin des cheuveux crépus et c’est dommage. Moi en tt k j’ai décidé depuis 2 mois d’adopter ce style et vaille que vaille je vais m’en tenir à ça, commentaires désobligeants ou pas. Mais pour vous dire les filles les hommes rouvent ça de plus en plus classe surtout qd vous fréquentez certains mileiux. Mon époux en tout cas est partant et m’a confié qu’il n’aime pas spécialement les rallonge, me préfère en rasta, passe mèche etc.
    Alors courage les filles on le leur imposera ce style si nous l’aimons nous m et si nous sommes d’abord convaincues qu’il nous convient mieux que ce style emprunté qui fait plutôt gauche avec notre peau et notre nature.
    Clin d’oeil à Florian, je suis amoureuse de ton blog depuis que je l’ai découvert et c’est un travail formidable.

  • Anna says:

    J’ai vécu la même expérience que toi Laure,
    De tout mon courage j’ai coupé mes cheveux défrisés et voila déjà 4 copines ont suivi et mon fiancé ne veux plus rien d’autre sur ma tête et m’a confié que même la plus belle de mes greffes n’avait pas cette classe. Je fais les nattes, tresses et toutes sortes de curly (merci youtube).
    J’encourage les filles car Adieu les démangeaisons, odeur et la chimie. Et nos cheveux poussent étant moins étouffés. Quand une fille les voudra vraiment lisse, il faudra juste utiliser du fer pour lisser car je suis d’accord que ca change un peu.
    Je me trouve énormément sexy en natte et en afro curly. Je me vente pas mais je veu juste encourager, les mecs m’abordent juste pour dire qu’ils apprécient mes cheveux, et juste mes juste les cheveux ! -lol
    Les filles, juste un essaie pour quelque mois…
    Pour l’entretien des cheveux naturels ce n’est pas si difficiles car une routine s’installe toujours avec le temps et en plus quand on a les nattes on fait une petite pause encore la pub voir youtube.

  • Elsov says:

    De toutes les façons qu’une femme soit violette, verte ou bleu facebook vous les mecs…

  • Betty says:

    Les africaines sont tt simplement victime d’une profonde ignorance en ce qui concerne leur cheveux. Sinon franchement le cheveu crepu na rien de problematique quand on s’en occupe vraiment. Il peut adopter tous les styles et est le cheveu le plus pratique pour sa versatilité et en plus c une affirmation sans fondement de dire que l’entretien coute cher. Faut juste dire qu’on n’est pas assez instrui sur le sujet. Mes chveux ne st pa defrisés et je ls portes sans rajout et je le vis parfaitement bien et c bokou mieux :)

  • LEYEBE says:

    Je suis désolée pour ta copine mais tu ne peux te mettre dans les chaussures d’une fille. Ici, en Europe, mon afro à Michael Jackson, quand il était petit est très apprécié. Je suis fière de le porter mais il me cause une souffrance terrible, à mon budget temps et argent, chaque matin et soir. Maintenir brillantes et douces ces boucles noires est un vrai boulot. Ne parlons pas de tresses: ça coûte la peau des fesses pour une étudiante comme moi. Si j’étais en Afrique, exactement comme quand j’y vais, rassure toi je serais comme ta copine. Tout les noirs, veulent ressembler aux blancs. C’est pour ça qu’on se blanchit la peau, et qu’on fête nos anniversaires avec un gateau. On a été colonisés. Point. On avait une religion avant l’arrivée du christianisme et de l’islam mais personne ne s’en souvient. Zamba ce n’est pas européen. Nos costumes traditionnels ne sont pas adaptés à la vie modernes. Nos moyens de communiquer au tambour aussi. Alors que faire? Se noyer dans la culture occidentale? Ou tout rejeter sous pretexte que ce n’est pas nous? AH Non, ce serait stupide. Nous devons prendfe ce qui est utile et garder le reste. C’est ce que font la pluspart des asiatiques. Ce n’est pas la première fois q’une civilisation influence une autre: Les nubiens ont influencé les egyptiens, qui ont influencé les anciens grecs, qui ont influencé les romains, Rome est devenu le centre du monde, et sa culture s’est diffusée à travers toute l’Europe, puis nous avons été colonisés par ces mêmes européens. C’est une roue qui tourne. Eux aussi sont influencés par nous. Ils écoutent le hip hop, le raggae, le blues, le jazz. Les choregraphes américains viennent observer nos danses africaines. Je pratique le karaté qui est né sur une ile japonaise où je n’ai jamais mis les pieds. Je salue mon maître juif en me protesrnant. Je mange des raisins et parle de l’été. Quand je rentre au Cameroun, je grille du mais au coin du feu en écoutant ma mère raconter comment son père a échappé à un assassinat car dans sa tribus, il yavait des luttes de pouvoir suite à l’assassinat du roi.
    Si ce n’est pas la mondialisation, maintenant, qu’est ce que c’est? Alors ne jettez pas la ^pierre aux jeunes camerounaises, mais rappelez leur seulement que nous devons avoir comme camerounais des richesses dont nous ne savons pas tout.

    • Ydrys says:

      hahaha très drôle ces histoire de cheveux qui cassent les peignes ou des cris de souffrances.

      1/il n’y a pas de bons ou de mauvais cheveux , il n’y a que de bons et de mauvais outils/produits pour les coiffer

      2/ même les cheveux les plus secs peuvent être malléables en étant hydratés .

      3/coiffer les cheveux crépus ne demande ni argent ni 30 minutes chaque matin. (il y a des coiffures faisables en 3 minutes et le beurre de karité coûte 1 euro chez les chinois)

      4/ il y a toute l’information possible et imaginable pour casser tous les préjugés et la méconnaissance profonde des cheveux crépus sur internet (youtube, blogs..) et à la fnac dans des bouquins.

      5/ si on utilise les tissages et cheveux d’indiens morts pour : les hommes/ les autres/ parce que soi disant nos cheveux crépus sont pas beaux, et bien c’est que l’ on a un problème
      Les tissage ne devraient pas servir à cacher la sécheresse. Le tissage n’est pas un soin.

      6/ on devrait utiliser les extensions seulement si on est en paix avec nos cheveux crépus et qu’ils sont en bonne santé juste pour changer de tête de temps et temps.

      Tous les cheveux de toutes les africaines sont beaux! Cesser d’enrichir les blancs qui vous ont fait croire que vous étiez moches avec vos cheveux .
      Apprenez à les soigner ils se transformeront.

  • la peste says:

    encore des hommes qui bavardent et ne disent rien .le diable ne condamne pas;les criminelles.avant de pointer les autres du doigt regardez vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

UA-19949253-1