« Je ne suis pas homophobe, mais j’aime pas les homos!»

source image: http://www.flickr.com/photos/philippeleroyer/4362139409/

La phrase n’est pas de moi, mais on me l’a bel et bien assénée. Au Cameroun, exécrer les homosexuels est pour ainsi dire la norme. Je ne voudrais pas enseigner à quiconque qui aimer ni comment le faire. Mais je voudrais tout de même comprendre quelque chose: quelles sont les vraies motivations de ces personnes qui hurlent à tous les carrefours leur haine des « pédés ». Je leur ai posé la question. Examinons de près leurs griefs.
La religion : argument évoqué par la majorité. Dieu aurait interdit les pratiques homosexuelles. Je ne sais pas si l’argument tient la route vu que tout le monde n’appartient pas à la même religion. Certains n’en ont même pas, alors…
La procréation : il ne s’agit pas d’une blague hein? Les camerounais qui pensent qu’un Homme qui n’a pas de descendance a raté sa vie ne sont pas si rares. Cet argument qui va souvent de pair avec celui de la religion tend à dire que notre mission sur terre est « allez et multipliez vous! ».
La loi : Ben oui. Le code pénal camerounais réprime les pratiques homosexuelles, mais cet argument n’intéresse pas beaucoup l’homme de la rue. Peut-être est-ce parce qu’avec des policiers qui rackettent à ciel ouvert, des prisons pleines de pauvres types incapables de monnayer leur libération, des prestataires de services publics corrompus jusqu’à la moelle, mais étonnamment épargnés, oui avec tout cela je comprends que l’homme de la rue n’évoque pas la loi avec sa justice à vitesses multiples.
Je vous ferai grâce des « africanistes » qui vous répondent que ce sont des mœurs importées et ignorées de nos ancêtres et je parlerai de la dernière catégorie, celle des personnes qui lorsque vous leur posez la question vous regardent avec des yeux étonnés : « pourquoi je déteste les pédés ? Mais… mon frère parce qu’ils sont pédés et que ce n’est pas normal !! » Allez-y comprendre quelque chose. Bon avec ceux là, il ne faut pas trop pousser le bouchon hein ? Ça peut mal finir…
Bon week-end à tous !

The following two tabs change content below.
Florian Ngimbis
Florian Ngimbis s’est fait remarquer en remportant le Prix du Jeune Ecrivain de langue Française 2008. Ses nouvelles ont été publiées dans plusieurs recueils et revues littéraires. Documentaliste diplômé de l’ESSTIC de Yaoundé, community manager et écrivain, il blogue à ses heures trop souvent perdues. Il vit à Yaoundé au Cameroun. Le blog Kamer Kongossa a été primé en 2012 lors des prestigieux Deutsche Welle Blogs Awards (The Bob’s) dans la catégorie « Meilleur Blog Francophone »
Florian Ngimbis

Derniers articles parFlorian Ngimbis (voir tous)

71 réflexions sur “« Je ne suis pas homophobe, mais j’aime pas les homos!»

  1. c’est exactement ce que pense de nombreuses personnes sur les pèdès je me suis reconnu par ailleurs
    bonne continuation et surtout prend garde à toi on peut te tapé pour ceque tu écris sinon c’est vraiment vrai!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Je suis de ceux qui sont contre l’homosexualité parce que ma religion me l’interdit, parce que ma coutume ne connait pas cette pratique et pour finir ma raison ne peut accepter cette mœurs. Pour autant, cela ne fait de moi un homophobe. On peut donc aisément comprendre qu’en Afrique, des gens aient du mal à accepter cette pratique. Par contre je ne suis pas totalement d’accord avec ton dernier paragraphe car j’ai du mal à croire que du temps de nos ancêtres, ces pratiques existaient ; et je ne pense pas non plus que cela fasse de moi un inculte.

  3. J’ai deux amis homo. Avant j’aurai été du genre absolument contre mais finalement, quand c’est quelqu’un à qui tu tiens qui le devient, tu essaies de comprendre parce que tu ne veux pas le perdre.
    La fille par exemple, mon amie, elle était du genre toujours déçue et blessée par les mecs avec qui elle était. Si vous l’aviez vue, elle était toujours si malheureuse. Aujourd’hui je la vois épanouie. Quelque part, ça me fait plaisir de la voir bien.
    Si vous étiez à ma place, qu’auriez-vous fait?

    1. Moi j’ai un ami pédé. Je le respecte et l’apprécie pour pour sa personne mais en aucun cas je n’accepte son homosexualité.En même temps c’est sa vie je n’y peux rien.Je dirais que je le tolère.Il faut aussi voir que la Bible prône la tolérance mais le problème au pays c’est que c’est histoire d’homosexualité est aussi beaucoup liée a de mauvaises pratiques en dehors des arguments déjà cités par mes confrères.

      En ce qui concerne ton amie, tu te dois de la supporter parce que c’est ça être une amie…être la dans les moments difficiles et dire la vérité quand il le faut…mais le fait d’être déçue par les hommes n’est pas une excuse a mon humble avis…nous sommes tous (hommes et femmes) déçus par le sexe opposé un jour ou l’autre en attendant de trouver notre moitie.

  4. L’expression est simple et compréhensible pour retranscrire avec exactitude je le pense, une réalité bien complexe. Je ne manquerai pas de te recommander pour un débat radio diffusé sur le thème. Tu l’as cadré en des axes bien précis. C’est pro. Courage, en espérant que tu ne t’arrêteras pas là…

  5. Juste besoin de vous encourager. seulement avez-vous des africains qui peuvent en donner leur position? Merci de nous produire la suite de cette chronique.

    1. je veux bien croire que c’est difficile de « concevoir un truc comme ca », je pense que quand on ne comprend pas une chose ou une situation, on cherche à comprendre. A mon avis c’est cela aussi faire preuve d’intelligence.

  6. je ne suis pas homophobe mais je n’aime pas les homo? Formidable contradiction. Je n’aime pas les blancs mais je suis pas raciste! ou alors je consomme que des légumes mais suis pas végétarien! Assumons ce que nous sommes. Pour les mêmes raisons que toi, j’ai pas de sympathie pour la cause homo car même les animaux savent qu’un mâle s’accouple seulement avec une femelle. Pratique importée ou pas, je pense qu’elle relève beaucoup plus de la pauvreté matérielle au Camer

    1. Tu parles des animaux alors que justement les scientifique ont démontré que des animaux pouvaient pouvaient avoir des relations homos et que ce n’était pas un dysfonctionnement mais quelque chose de naturel qui fais partis des lois de la nature.

  7. je n’ai jamais dit que la phrase servant de titre était de moi. je n’ai jamais prétendu être homophobe. quelle signification ce mot peut-il avoir dans notre pays où la pratique homosexuelle est interdite? je pose simplement le problème du rapport du camerounais moyen à l’homosexualité. le titre est paradoxal je le sais. justement il me sert de matière à ironie et à dérision.

  8. Mon amis Ngimbis entre nous c’est parce que le sexe est en question que ça derange. C’est pour cela qu’il y a debat aujourd’hui. Quand tu prends les homosexuel ou les lesbiennes, ils vous diront que c’est parce qu’ils n’ont de plaisir avec ceux du sexe oppossé. Sinon , ces rélations là on les aurait appélé amitié.

  9. Comme toute chose dans l’univers, la vie humaine est bien codifiée. Les contraires s’attirent l’un vers l’autre pour créer l’harmonie, prospérer, pérenniser les espèces, etc.
    Diriger ses instincts sexuels vers un individu du même sexe relève d’un pur vice contre nature. Il s’agit là d’un comportement qui fausse l’équilibre et l’harmonie de l’univers.
    Imaginer une famille, une ville, un pays, un monde composé d’une population homogène d’homosexuels. Que va-t-il se passer après une période de 50 ans? Le chao! Il cesse d’exister.
    Le développement mondial de ce vice qui gagne en légitimité et en légalité m’inquiète et me révolte ; et je crains que cela soit l’une des déviances humaines qui déclencheront l’apocalypse fortement annoncée ces temps-ci.

  10. moi aussi j’aime pas ces gens je venais de comprendre une
    chose que ils peuvent etre ces enfants de la malediction depuis
    leurs naissances ici sur terre fils de piton et en outre ils veulent nous dire quoi ?bandes de faibles maudits garcons toute la vie vous aurez que des diarhee’ sans arrets pour vous empecher le pede,soit hemorroides eternel ainsi vous etes meme sale devant Dieu notre createur qui regrette pour vous
    sortez de ce chemin et venez a jesus …..
    le sage du rdkongo Mawa trop ! Quoi !!!

  11. je suis contre l’homosexualité parce que c’est une pratique contre nature qu’on ai une réligion ou pas, la nature ne nous a pas conçu pour etre homo .

    1. Contre nature ? L’homosexualité est recensé sur plusieurs centaines espèces d’être vivant, et vous savez quoi, l’homophobie est recensé seulement chez l’être humain. Cherchez l’erreur.

  12. Benh, quoi, tu tentes de faire un plaidoyer pour les homos, les pédés! Raté!!!!!I Si vraiment tu penses pas que ce soit quelque chose de mauvais pourquoi ils se cachent. Tu cherches à démonter les arguments de la religion, de la loi etc, benh réfléchis un peu, à ton avis pourquoi malgré la multitudes de cultures, de religions, de races, d’ethnies, de sociétés, de civilisations etc, toutes ont banni cette pratique dégradante et contre nature. Même les chiens ne sont pas des homos. Alors!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  13. certains commentaires me font sérieusement rire! il n’est pas question de plaidoyer, je pose juste des questions. Ce qui est bizarre c’est que toutes les réponses sont enfermées dans la même boucle. Je me demande simplement sur quelles critère on peut définr la « normalité ». il est évident que le conditionnement socio religieux influence grandement la plupart d’entre nous, mais est-ce que quelque chose est anormal juste parce qu’on nous l’a enseigné dans le contexte sociofamilial ou religieux? Quelle part accorde-t-on aux libertés individuelles? Il ya quelques décennies, les femmes n’étaient pas autorisées à travailler ni à s’asseoir au milieu des gens, les noirs étaient des bêtes de somme kon lynchait pour le plaisir. Ce qui me gêne c’est que les arguments justifiant ces pratiques ressemblent étrangement à ceux utilisés aujourd’hui: la nature, la religion etc. Comprenez que je m’interroge….

  14. Je suis d’accords avec toi, Ngimbis. Je ne suis pas homo, mais j’ai été efféminé toute mon enfance, et croyez moi, il ne fait pas bon d’être comme ça ici en Afrique. S’il y a une chose que j’ai appris, c’est qu’il ne faut pas juger les gens. Ce qu’ils font n’est pas bon aux yeux de Dieu, je le reconnais bien tristement, mais qui se vanterait de faire toujours le bien et de n’avoir rien à se reprocher au fond¿ Au lieu de les stigmatiser, nous devrions nous approcher d’eux, essayer de les comprendre et les aider comme nous pouvons. En fait, même si cela nous rebute, nous devons faire appel à la part d’humanité qui réside en nous et essayer de les comprendre. Et pour ceux qui disent que l’homosexualité n’est pas « normale », que ce n’est pas « naturel », eh bien jetez un petit coup d’œil dans la nature et vous verrez. Les dauphins entretiennent des rapports homosexuels, ainsi que les pingouins, les bonobos (espèce de chimpanzé), et pleins d’autres. La séparation tranchée entre le normal et l’anormal n’est qu’une simple fiction humaine, évitons donc de nous fonder sur des appréhensions pour formuler lois prétendues gouvernant la nature. Et sachez que l’homosexualité est une donnée anthropologique, que l’on le veuille ou non, nous sommes tous potentiellement homos et hétéros. Ce ne sont pas les Blancs qui l’ont apportés ici en Afrique, mais elle existait bien avant, au temps de nos ancêtres. Bien que la pratique était cachée dans certaines tribus, dans d’autres, elle était reconnue, voire encouragée par la coutume – confer certains peuples du Burundi. Bref, tout ceci est là pour démystifier les préjugés que l’on a sur les gays, ils sont là, et il y en aura toujours plus. Le mieux à faire n’est pas de voter des lois sans cesse plus hostiles, mais de traiter le problème où il a son siège, c’est à dire le psychisme de chacun.

  15. Je crois que vous avez oublié quelque chose. Pendant des siècles, la traite des noirs était normale,céder sa place à un blanc dans le bus n’avait rien de plus normal. en Allemagne, tous les petits savaient qu’il était normal d’apprendre des techniques de guerre dès le bas âge. Les jouifs étaient de la caste inférieure. Aujourd’hui, plusieurs de ces choses dites normales sont devenues anormales. Dites-moi: et si un jour l’homosexualité devenait normale, qu’en diriez-vous? D’ailleurs, ça l’est déjà dans plusieurs pays occidentaux. Savez-vous dans quel contexte le code pénal a été adopté au Cameroun? Je vais vous le dire. C’était dans un contexte de dictature, le Président Ahidjo a imposé ce texte aux députés, il n’a pas été voté, il l’a mis en vigueur sans crier gare. Si une question était posée aujourd’hui sur ce sujet, je doute fort que les députés votent contre l’homosexualité. Souvenez-vous du protocole de Maputo auquel le Pays a adhéré, reste juste aux parlementaires de valider l’adhésion . L’avenir nous le dira et vous verez que l’adhésion sera validée…

  16. Article et échanges très intéréssants.

    Je partage le dernier commentaire de Ghis. La question peut trouver des réponses dans les analyses anthropologiques. En grèce antique, les jeunes devaient être les amants de personnes en vue dans la société, pour progresser socialement. En Asie, il est même bien vu à certains endroits d’avoir une relation homosexuelle.

    Dans la logique dite « normale » de reproduction de l’espèce humaine, il est sûr qu’il y a besoin d’accouplement entre l’homme et la femme. Mais l’Amour ne saurait se résumer à la reproduction. Il y a plein d’autres facteurs à prendre en compte.

    J’ai des proches qui vivent une relation homosexuelle depuis des années, et ils sont bien dans leur peau. Je ne peux qu’être content pour ells et eux !

    1. Prépare aussi à tes homos d’amis des stocks illimités de couches pour lorsque leurs anus seront foirés, et rassures toi c’est pr très bientôt. etant donné que c’est généralement irreversible, penses aussi au tombeaux et cercueils pendant que tu y es!!

      1. On oublie souvent que deux personnes homosexuelles sont des êtres humains doter de sentiments.
        Pensez vous que deux personnes gay ou lesbiennes sortent ensembles seulement pour le sexe ? Honnêtement je pensais que c’était avant parce qu’ils étaient amoureux.

      2. Combien d’homos avez vus en couche-culotte ?
        C’est fou comme les gens basent leur homophobie sur des légendes urbaines.En le truc qui ressort, c’est que pas mal d’homophobes le sont d’abord par méconnaissance de ce qu’est l’homosexualité.
        Et ce manque de connaissance, vous le comblez avec toutes sortes de choses fantaisistes.

  17. interessan cet article moi je pense que les personnes ont le droit d’aimer qui elles veulent mais ne serait-ce que pour respecter la morale collec tive il bon de sortir avec le sexe opposé. je ne comprend ce qu’il y a de bon pour un homme de faire l’amour avec quelqu’un du meme sexe.

  18. je suis farouchement contre cette pratique parce que Dieu l’a condanné et dans la bible et dans le coran alors ceux qui l’acceptent sont purement des hypocrites et ceux qui la pratiquent sont des egarés.

  19. Pour ma part, je n’ai aucun problème avec les homosexuels. Chacun utilise son anus comme il l’entend. Mais si il prend l’envie à l’un d’eux de faire de moi son partenaire – j’espère ça n’arrivera jamais -, alors je ne réponds plus de rien.

  20. analyse tres juste .cessons de critiquer sans chercher à comprendre.et en plus la sexualite ca concerne 2 personnes adultes consentantes dans un cadre intime.donc en quoi ca nous regarde? bon courage mgimbis

  21. A ceux qui parlent de « naturel », une bonne fois pour toute : le naturel n’est pas (toujours) bon.

    Le naturel c’est les maladies, les tempêtes, les tsunami, la lèpre, le viol…
    L’humain, c’est la culture, l’intelligence, le savoir, la réflexion, la douceur.
    Le nylon n’est pas naturel : ne portez-vous jamais aucun vêtement en acrylique ?
    Les lunettes ne sont pas naturelles : restez-vous myopes ?
    La chimiothérapie n’est pas naturelle : préférez-vous mourir du cancer ?

    Que les « chiens ne soient pas homosexuels » est d’une part faux (il existe des comportements homosexuels dans la nature), mais aussi bête. Si vous enviez tant les chiens, alors mangez aussi dans le caniveau, pissez-vous dessus, aboyez quand vous n’aimez pas quelqu’un, et sentez le cul des gens qui vous plaisent dans la rue !

    Il faut laisser les gens vivre comme ils l’entendent, tant qu’ils ne se font pas du mal les uns les autres. C’est le principe fondamental de la liberté. Ceux qui se sentent visés par une homosexualité qui ne les concerne pas ont en réalité peur de devenir homosexuels eux-mêmes. Cela leur ferait peut-être du bien !

    Homophobes africains, quand on regarde l’histoire de l’homme noir, et de toutes les discriminations dont il a fait l’objet (et continue de faire l’objet) du fait de sa seule « existence », comment pouvez-vous, fort de ce passé, le reproduire vis-à-vis d’une autre minorité, qui n’a pas choisir d’être ce qu’elle est ?

  22. Tu es complexe au point ou tu ne peux pas reflechir de ton propre gre sur la question et tu nous rabaches ce que les grand maitres blanc t’ont enseigne sur la question de l’homosexualite?! as-tu meme une second pense qu’il s’agit p-etre d’une desequilibre psychologique?! la plupart des homos, comme les pervers sexuels de maniere generale d’ailleurs, ont un vecu assez tumulteux en ce qui s’agit des relations familiales, notemment avec le pere ou/et la mere. Ces relations essentielles ont un impact important sur notre interaction et meme conception du sexe oppose. Par example, nous trouvons en criminology ques les pedophiles ont tendance (a plus de 80%) a avoir vecu un abus sexuel des 2 parents! il ne reste plus donc de debouche pour l’energy sexuelle, qui ne peut etre refouleed, ni sur une femme, ni sur un homme, a cause deu rejet des 2 figures symboliques de la masculinite et de la femininite adulte (mere+pere)..il reste donc l’enfant…ou les animaux! et on trouve des deux d’ailleurs parmis ceux qui ont vecus ce genre d’abus.. bref – cherches un peu plus loin – ouvres tes yeux et arretes de repeter comme un perroquet ce que tes « maitres » te disent par desir de te faire accepter…boone route!

  23. article intéressant, en revanche, je trouve la plupart des commentaires affligeants…
    vivement que les mentalités changent et EVOLUENT (tout comme les gens…)

    ces propos auraient pu se dire au MOYEN AGE en France,

    je crois que votre pays a encore beaucoup de PROGRES à faire…

      1. Mdr! où est la faute aux français ici?

        C’est vraiment trop marrant de voir ces grands « nationalistes » et « africanistes » vides de substance. de l’idiotie à l’état passive?

    1. Ta principale erreur « Rose » est de comparer ton pays la France et surtout de l’ériger comme modèle. Cesse de penser que le reste de la planète rêve de te ressembler (toi et ton pays).
      L’homophobie existe aussi en France, à la différence qu’elle est condamnée officiellement, cela n’empêche pas certains citoyens français de se comporter de façon Moyen-Ageuse.
      Lorsque l’homme est mauvais et agit avec barbarie, les frontières et les époques n’ont plus aucun sens. Agresser un autre être ou le condamner juste parce qu’il est différent, c’est malheureusement une pratique universelle depuis la nuit des temps. Les minorités sont hélas toujours une cible.

  24. J’trouve ton article assez pertinent. J’suis un nouvel adepte de ton blog mais j’me rend compte qu’à chaque fois tu sais toucher des points sensibles tout en gardant un style léger fort plaisant. Pour ma part, j’ignore si j’peux me qualifier d’homophobe, car comme certaines personnes je n’encourage pas cette pratique principalement par conviction religieuse. Cependant même en matière de respect des lois religieuses je ne suis pas un modèle alors pourquoi juger les autres? Quand je lis les commentaires de certains qui estiment tout bonnement que l’homosexualité est hors norme, j’me demande s’il pense aussi la même chose de la contraception. S’il est vrai que les rapports sexuels sont naturellement prévus entre des êtres de sexes opposés, il reste aussi vrai que l’accouplement à d’abord pour but la procréation. Pourtant la nouvelle « norme » tend à vulgariser le rapport sexuel et là, même l’africain puriste n’y voit rien à dire. On admet plus aisément une personne hétéro, sexuellement active (parfois même volage) et fécond, sans pour autant se reproduire, qu’un homosexuel. J’trouve ça assez grotesque. Là, personne ne se soucie de savoir d’où vient ce genre de pratique ou alors si c’est ce que la nature prévoit. Si un de mes proches se sent bien dans sa peau en tant qu’homosexuel, j’ne pense pas qu’il m’appartient de stigmatiser son bonheur. Ceci dit, faut pas prendre cela pour un laxisme abusif, parce que j’en vois déjà certains me dire « et s’il prend son pied en tuant des vieilles dames par exemple tu ne voudras toujours pas stigmatiser cette pratique parce que ça fait son bonheur? ». Je n’en suis pas là quand même. Mais tant qu’il s’agit d’une relation impliquant des personnes responsables et consentantes, sans vraiment comprendre je choisis de laisser faire, comme d’autres laissent couler au quotidien de nombreuses pratiques contre nature.

  25. Assurément ce sujet fera couler beaucoup de salive et d’encre les années à venir !
    Je pense pour avoir un peu vécu au Kamer et en europe que l’homophobie dont on parle en occident n’est pas la même au Kamer. En en croire des amis venant de pays arabes, de chine ce n’est non plus pareil là bas ! Jeme limiterai dans mon propos à l’occident (france) et l’afrique noire (kamer) , car pour moi en filigrane c’est bien encore ces deux entités qui s’opposent !

    Lorsque vous êtes au Kamer et que vous dites au gens en occident que le Kamer est un pays homophobe,voici comment c’est compris :
    – les homosexuels chez nous risquent fort à chaque instant de se faire passer à tabac dans la rue !
    – ils s’imaginent les pires atrocités qu’on subi les homos sous le régime nazi, en URSS, … Et en juxtaposant ceci avec leur imaginaire de l’afrique noire ils s’imaginent un petit groupe de personnes se faisant massacrer à la machette !
    -il s’imagine que pour accéder à un logement, à un travail … on vous discrimine par rapport à votre orientation sexuelle or nous savons entre nous que c’est l’origine ethnique (patronyme) qui sert de clé de discrimination sous nos tropiques !

    Les tata andré et autre de Douala qui coiffent les femmes dans les salons et sont appréciés pour ce qu’ils sont, leurs compétences sont là devant nous !
    Il n’ya pas grand monde (pour pas dire personne) au Kamer ne laisserais lapider un membre de sa famille parce ce que ce dernier est homo !

    L’article repertorie fort bien les réactions des Kamers par rapport à l’homosexualité ! En mettant à côté les réactions des gens lorsqu’ils voient un homo devant eux je me rend compte qu’il y’a une contradiction entre la réaction Kamer en face d’un vrai homosexuel et la réaction face à l’homosexualité comme idée, concept ou tout simplement phénomène de société !

    Je pense que ce débat a besoin de froideur, et qu’il est trop passionné ! C’est impressionnant parce que même les occidentaux traitent cette question de façon passionnelle persuadés une fois de plus qu’ils son forcément la lumière du monde ! Pourtant il faut avoir la lucidité de dire que personne n’a aujourd’hui le recul pour dire quelles conséquences la légalisation de mariages homo aura sur la société !

    On a là un débat de sourds entre occidentaux et sub-sahariens où le passé historique pousse les occidentaux (et assimilés sur la question) à ne pas écouter, à ne pas chercher à comprendre ce qui est dit en face! Ce même passé et les faits récents font que les afro se braquent sur leurs position comme par une attitude réactionnaire!

    Comment les sub sahariens perçoivent ils l’homosexualité d’une personne ?
    Comment perçoivent ils l’homosexualité en tant que norme sociale ?
    Pour eux c’est quoi l’homosexualité ?
    Pour eux nait on homosexuel ou bien on le devient par simple choix ?
    Pourquoi ont ils ces perceptions au delà de leurs religions (ces dernières sont arrivées il y’a moins de 1500 ans) mais dans leur psyché collective qui résulte de leur histoire collective, de leurs cultures et traditions(qu’ils acceptent de moins en moins qu’on traite de primitives) ?
    Qu’est donc l’homophobie pour eux ?
    quel est le seuil de tolérance(parce qu’elle existe) à partir duquel ils pour eux on est allé trop loin que ce soit dans l’aversion à l’homosexualité ou la lutte contre celle ci ?

    Autant de questions qu’on pourrait se poser pour avancer sur le sujet !
    En martelant les esprits des gens comme c’est fait actuellement on met tout bêtement les homos sub-saharien en danger à cause de comportements réactionnaires induits.

    Je pense même que l’homo d’il y’a 15 ans au Kamer était plus tranquille que celui d’aujourd’hui !

    1. je crois que c’est la réflexion la plus intelligente que j’ai lu depuis le début sur ce sujet.
      Je voudrais justement rebondir sur cette histoire de perception de par et d’autre.

      Aujourd’hui, l’homosexualité veut nous être imposée. Comme si c’était un élément de l’évolution logique, quasiment un critère de développement, sans prendre en compte la culture intrinsèque de nos pays.

      L’homosexualité a toujours existé, et même dans nos sociétés elle a été toléré à des dégrés divers.

      Mais tandis que les occidentaux essaie de nous imposer leur vision de l’homosexualité, ils nous prennent de haut sur des pratiques que nous du fait de notre culture trouvons absolument normales. je parle par exemple de la polygamie.

      Et c’est à mon avis, ce choc, ce forcing, cette agressivité, qui nous donne l’impression d’être violé, de ne pas avoir le choix de vivre la chose à notre rythme qui crée cette réaction de rejet immédiate.

      De même, si je suis pour la tolérance envers les homosexuels, parce que de toute façon ce qui se passe dans une chambre à coucher, où les relations qu’entretiennent deux personnes consentante ne nous concernent en rien, je suis complètement contre l’idée de leur donner des gamins.

      Partout dans le monde, les sociétés, ont été établis sur un schéma familial quasi identique, qui perdurent pour une seule et bonne raison qu’au cours des millénaires, elle a bien du démontrer son efficacité. Les homosexuels, en s’inscrivant dans un schéma différent, reclament leur particularité et dénoncent d’une certaine façon le schéma classique de pensée. alors d’où vient qu’un schéma tant décrier, soit aujourd’hui le modèle qu’ils veulent atteindre? Moi ça me dépasse un peu.

  26. Mais en même temps, vous qui êtes pour l’homosexualité, imaginez que vous entrez dans une pièce et que vous voyez votre fils, frère ou père,bref,se faire enculer, tiendrez-vous le même langage?

    C’est vrai il faut chercher a comprendre mais jusque la avec toutes les recherches que j’ai faites je ne suis pas convaincue.J’apprends juste a les tolérer parce que mon élan de cœur et mon humanité m’y obligent.

    1. Imagine que tu rentre dans une pièce et que tu vois ta fille,ta soeur, ou ta mère, bref se faire enculer, tiendras tu le même langage ?

      Cherchez à comprendre ne signifie pas essayez de visualiser les rapports sexuels des gens.Dans la paraphrase que je fais plus haut, personne n’a envie de « voir » ses proches faire l’amour, mais ça n’empêche de savoir qu’ils le font, et ça n’altèrent pas les relations . Et bien c’est pareil avec les homos.

  27. la question de l homosexualite pour moi ne s arrete pas a l afrique uniquement..ni a la religion ..je pense que c est une question de raison .je suis contre .pour la simple raison que c pas normal.j ai pas d argument pour definir ce qui est normal et ce qui ne l ai pas mais je pense que c est un vice , c une faiblesse ,ca fait partir des faussetes de ce monde ,les gens qui se changent de sex, les bisexuels , ceux meme qui ne vont qu avec les animaux,et tout ces defis que l homme lance a la nature.ils disent qu il st plus heureux ainsi , peut etre bien mais la plus part a mon avis vivent un monde qu ils fabriquent a leur convenance..ils font de leur faiblesse une force et creent le doute dans l esprit des plus succeptible ,soit disant la norme c quoi au juste, quand on croit a son propre menssonge c tres facile de faire crore aux autres.

  28. ceci dit personellement je ne les comdanent pas ce ne sont pas des monstres ,mais je donnerai tt ce je je peu raisonablemen donner pr faire comprendre a quelqu un que j aime s il suivait ce chemin que c pas le bon ,si c sans succes ,ca n effacera pas mon amour..,,il y en a des categorie pire..tient des malades violeurs par exemple et que sais je encore..

  29. Arrêtez ce débat sur normalité ou pas, l’homosexualité n’est PAS NORMAL. Ici ou ailleurs. Ce sont des exceptions à la nature, j’appelle ça comme ça.

    Cela dit, Je suis pas forcément pour ou contre, mais une chose dont je suis persuadé,c’est que ces gars n’auraient pas eu à prendre ce chemin si seulement pendant une seconde de leur vie ils étaient appelés à faire « UN CHOIX ». Sinon Comment comprendre qu’une personne puisse se plaire à être sur « les bords » et être perpétuellement persécuté?

    On naît dans une société, et la perception qu’on a du monde découle naturellement des sensibilités dans lesquels nos moeurs et coutumes nous ont enfermé.
    Si tu grandis dans un milieu où on t’apprends qu’il est tout à fait normal d’être un escroc ou une prostitué, tu ne trouveras pas de mal à le faire. Or pour les homos au Cameroun, ils ont toujours su, dès l’enfance que ça ne se fait pas, mais ils le font quand même.
    Ma Conclusion : Ils ne font pas de choix, et les sources homosexuelles sont ailleurs, beaucoup plus profondes.
    Je suis très idéalistes, et je pense que s’il y avait un choix à faire, l’être humain ferait le bon.

    Par ailleurs, j’ai particulièrement horreur de ces gens qui deviennent tous des pasteurs quand il s’agit de cette question homosexuelle au Cameroun, en citant allègrement les versets bibliques, oubliant que cette même bible ne leur a été prescrite il y a pas si longtemps que ça. Placez vous donc en la période avant la colonisation, que diriez vous vous qui ne connaissez pas encore la bible?
    Pourquoi vous n’avez pas la même aversion pour les autres VRAIS criminels et pêcheurs dont les actions portent atteinte à la vie d’autrui? un voleur, tueur, violeur c’est mieux que quelqu’un qui passe inaperçu et qui discrètement dans sa chambre embrasse quelqu’un de même sexe?

    Mr les Homophobes, Autorisez votre esprit à aller au delà des clichés et autres idées reçues.

  30. Sujet assez sensible Florian. Et les réactions des uns et des autres me font penser au mythe de la caverne de Platon. Alors à quel point un peuple sous l’influence d’une culture arabo-musulmane et judéo-chrétienne est -t-il prêt à admettre des pratiques « possibles » et « normales » sous d’autres cieux??? Simplement en décidant de suivre la lumière qui lui permettrait de sortir de sa grotte(faudrait-il encore qu’il puisse la voir).

  31. T’as ouvert un débat sans avoir des arguments solides pour défendre ton point de vue. Tu laisses des points d’ombres et pleins de paradoxe pour te justifier à chaque fois en balayant en touche les point de vue des autres. Je vais néanmoins reprendre tes propos

    **== La religion : argument évoqué par la majorité. Dieu aurait interdit les pratiques homosexuelles. Je ne sais pas si l’argument tient la route vu que tout le monde n’appartient pas à la même religion. Certains n’en ont même pas, alors ==**

    Extrêmement leger comme propos pour un sujet aussi sensible comme celui ci. Tu peux me citer une religion sérieuse et respectable connue dans ce monde qui prône l’homosexualité ? Tu penses que la majorité des athées sont pour l’homosexualité ?

    ** == La procréation : il ne s’agit pas d’une blague hein? Les camerounais qui pensent qu’un Homme qui n’a pas de descendance a raté sa vie ne sont pas si rares. Cet argument qui va souvent de pair avec celui de la religion tend à dire que notre mission sur terre est « allez et multipliez vous! ». ==**

    – C’est tout? Du pure n’importe quoi (sinon merci pour ce moment fou rire) je pensais que tu allais nous parler de fécondations in vitro, d’adoption , des dons de spermes, de mères porteuses et toutes ces avancées de la science qui sont venues s’ajouter au mode procréation normale que nous connaissons tous. A titre de rappels y’a des camerounais(e)s qui sont stériles mais ils vivent parfaitement bien leur vie sans enfants et personne (à quelques exceptions près) ne leur montre du doigt et ne se moque d’eux. Que ca te plaise ou pas la pérennisation de l’espèce humaine passe par la procréation (Ovule+spermatozoïde) et seul les hétérosexuels en sont capables pour l’instant, je t’apprends rien de toute façon. Avoir des enfants c’est un besoin naturel (car l’homme est un animal avant tout), une source de bonheur pour certains et une nécessite pour les autres. Biensur que les relations entre 2 personnes amoureuses ne résument pas au sexe comme tu l’a dis ds un commentaire plus haut. Et c’est vrai!!! .mais ne tournons pas autour du pot non plus, tot ou tard tout comme chez les hétérosexuels cela se termine toujours par un acte sexuel ah ouais!! (Si l’absence de relations sexuelles dans un mariage est une cause valable de demande de divorce pose toi des questions) Alors en grand connaisseurs de ton état qui a toujours réponse à tout je voudrais bien que tu m’expliques la fonction de base de l’office annale? est ce aussi du 2 en 1 comme le pénis (uriner et éjaculer) ? Tu veux redéfinir la normalité à ta façon? Ok balade toi nue dans la rue sous prétexte que c’est normal pour toi! En passant j’attends impatiemment ton article pour venir nous parler des biens-faits du Nudisme de la pédophilie et même de l’excision vu que t’as décidé de casser les codes de la société et de le refaire à ta façon.

    **== La loi : ….Le code pénal camerounais réprime les pratiques homosexuelles, mais cet argument intéresse pas beaucoup l’homme de la rue… ==**

    Le code pénal condamne aussi la polyandrie, la pédophilie et même le détournement de mineurs vue que tu souhaites que cette loi soit abrogé, Baah supprimons aussi celle qui condamne la pédophilie cela fera du bien à tous les amateurs du mariage pour enfant qui eux aussi nous dirons que la religion n’interdit pas le mariage et les relations sexuelles avec les petites filles et petits garçons vu que chacun interprète la bible et le code pénal à sa façon. Je sors du contexte tu vas me dire mais je met tout ca le même sac celui de «  » l’anormalité «  »

    Je suis croyant, je prône la tolérance et je supporterais encore plus un homosexuels sociables et qu’un hétérosexuels associables et bourrés des mauvaises habitudes. Mais ne nous imposez rien moi l’homosexualité je la conçois pas désole j’ai beau retourné la question dans tout les sens mais ca passe pas.

    Bref je te prie de bien vouloir pardonner ceux qui n’ont pas encore atteint ton degrés de perfection

  32. Comparer l’homosexualite a la pedophilie ou a une pratique barbare comme l’excision, c’est etre naif ou ignorant car ces pratiques n’entretiennent pas le meme rapport avec la societe.
    Tu melangent les concepts et pratiques et comme tu le dis toi meme, « met tout dans le meme sac » sans avoir pris le soin d’analyser le rapport que chaque concept/entretien vis a vis de la societe. Consequence, on ne sait plus trop sur quel postulat se base ton argumentation (si argumentation y’a t-il). Oui, tu parle de nudisme et envoie quelque se balader a poils dans la rue. A quelle epoque de notre ere a t-on commence a porter des vetements et surtout pour quelles raisons a t-on commencer a les porter? (Oui, c’est vrai, je m’ecarte du sujet). Je veux juste savoir: a t-on deja pointe du doigt quelqu’un dans la rue parcequ’il a marche ou marche souvent a poils dans son/sa salon/chambre? En quoi est ce que ce que font deux personnes concententes dans une chambre nous interperlle t-il? J’aimerais aussi savoir: homosexualite signifie t-il se donner en spectacle dans la rue? Aller quoi, un peu de lucidite.
    Tu semble savoir ce qui est du ressort de la normalite et comme tes predecesseurs sous couvert de la religion, vous avez deja juges et condamnes. Mais seulement j’aimerais savoir (oui, je suis aussi un ignorant), le livre sur lequel vous vous appuyez pour legitimer vos propos ne vous interdit-il pas de juger, condamner, ou stigmatiser votre semblable? Je sais ce que vous aller me retorquer, que dans ce cas, on n’aurait qu’a laisser les pedophiles et autres delinquants vaquer a leurs occupations sous pretexte que le « tres haut les jugera ». Mais encore une fois, un homosexuel n’est pas un delinquant social et moins encore un « desequilibre » mental qu’un je ne sais quel traumatisme aurait detourne du « droit chemin ». Encore que tous les « desequilibres mentaux » ne constituent pas une menace pour la societe.

    Pour finir, ceux qui evoquent l’homosexualite comme ne faisant pas parti de notre culture/patrimoine. Et bien, qu’est ce qu’on sait finalement de notre culture? Bah… pas grand chose, si ce n’est qu’on kiffait se gaver de bananes, assis a poils au fond des cavernes.

    Ps. clavier anglais 😀

  33. Je propose un moratoire sur la question de l’homosexualite puisque personne n’a la science infuse pro homos et contre homos doivent s’assoir et debattre… Mais entre temps un moratoire est necessaire i.e. Suspendre toutes ces loi qui defavorisent ou favorisenf les homos. Je ne parles pas ici des lois qui normalisent la situation des homos…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *